Bilan

Les exportations horlogères sont toujours en fort recul en janvier

"La tendance négative a perdu un peu de vigueur ces trois derniers mois, mais elle est encore significativement orientée vers les chiffres rouges", analyse la Fédération de l'industrie horlogère suisse.

Les fournitures d'horlogerie ont généré un chiffre d'affaires de 64 millions de francs.

Crédits: Keystone

Les exportations horlogères suisses ont connu un nouveau recul marqué au mois de janvier 2017, avec une baisse de 6,2% sur un an en valeur nominale à 1,43 mrd CHF. En réel, le recul s'élève à 7,7%. Il s'agit du troisième pire résultat depuis août 2012, commente mardi l'Administration fédérale des douanes (AFD).

Corrigé des jours ouvrables, les ventes de montres a l'étranger plongent de 11,3% et 12,7%, respectivement en valeurs nominale et réelle, selon les statistiques de l'AFD.

"La tendance négative a perdu un peu de vigueur ces trois derniers mois, mais elle est encore significativement orientée vers les chiffres rouges", analyse la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) dans son commentaire mensuel.

Les montres en métaux précieux sont à nouveau désignées comme responsables de la diminution de valeur. Les garde-temps en acier ont confirmé leur redressement, note la faîtière, qui déplore un mois particulièrement négatif pour la catégorie "autres métaux".

Repli pour tous les segments

Tous les segments de prix présentent un repli. Les montres les moins touchées par ce phénomène sont celles appartenant à la catégorie supérieure à 3000 CHF.

Les ventes à l'étranger de montres de petit calibre mécaniques ou automatiques ont atteint 1,13 mrd CHF, en recul nominal de 3,7% et de 6,1% en réel. En ce qui concerne les montres de petit calibre électriques, la chute atteint 13,6% (nominale) et 13,1% (réel) à 231 mio CHF.

Les fournitures d'horlogerie ont généré un chiffre d'affaires de 64 mio CHF, en baisse de 12,2% en valeur nominale et 12,3% en réel. Les statistiques corrigées des jours ouvrables présentent des replis plus importants.

Dans les différentes gammes de produits, il s'est écoulé en janvier quelque 1,84 mio de montres bracelets à l'étranger (-3,0%), pour un volume de 1,36 mrd CHF (-5,2%), précise la FH. En termes de mouvements, le nombre de pièces a été amputé de moitié (-52,1%) à 135'360 unités environ. Le chiffre d'affaires s'est étiolé de 20,9% à 11,3 mio CHF.

"Baisse modérée" pour Hong Kong

Malgré une baisse de 3,9%, Hong Kong demeure le premier débouché pour l'horlogerie suisse, avec un volume de 199,7 mio CHF. "Une accalmie s'est (...) esquissée à Hong Kong, où janvier a fait état d'une baisse modérée après deux ans de spirale négative", souligne la FH.

Les Etats-Unis confirment la tendance positive entamée en décembre, avec un chiffre d'affaires de 166,2 mio en progression de 5,0%. La Chine affiche également une reprise. L'Empire du Milieu présente un chiffre d'affaires de 122,4 mio, en hausse de 7,8%. Le Japon a dévissé de 21,7% à 79,1 mio CHF.

Premier pays européen, l'Allemagne affiche un volume de 87,4 mio CHF (-7,7%), talonné par le Royaume-Uni (86,8 mio, +0,9%) et l'Italie (72,8 mio, -11,3%).

L'Asie se taille toujours la part du lion, avec une part de marché de 50,5%. Le chiffre d'affaires généré par cette région s'est toutefois inscrit en repli de 8,4% à 724,3 mio CHF. L'Europe cède 5,8% à 466,5 mio, avec une part de marché de 32,5%. Le continent américain pèse près de 15% du marché total, avec un volume de 214,1 mio CHF. Il s'agit de la seule région à progresser, à hauteur de 6,0%. L'Afrique et l'Océanie totalisent 2% de parts de marché.

Ces chiffres ne faisaient pas le beurre des titres Richemont et Swatch, qui perdaient tous deux 0,3% avant-Bourse, à 8h20.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."