Bilan

Les exportations horlogères poursuivent leur déclin en novembre

Les exportations horlogères se sont une nouvelle fois contractées en novembre, de 5,6% sur un an en termes nominaux, à 1,95 milliard de francs. En valeur réelle, la baisse s'élève à 8,3%.

Selon la Fédération de l'industrie horlogère (FH), cette évolution négative, en dépit d'un effet de base plus favorable et d'un jour ouvrable supplémentaire, illustre bien le contexte difficile dans lequel évolue la branche, dont les exportations n'ont pas dépassé les 2 mrd CHF pour la première fois depuis cinq ans.

Crédits: Keystone

Les exportations horlogères se sont une nouvelle fois contractées en novembre, de 5,6% sur un an en termes nominaux, à 1,95 mrd CHF, annonce mardi l'Administration fédérale des douanes (AFD) dans un communiqué. En valeur réelle, la baisse s'élève à 8,3%.

Depuis le début de l'année, les ventes à l'étranger de l'industrie horlogère s'élèvent à 19,77 mrd CHF, ce qui correspond à une baisse nominale de 3,3% (-681 mio CHF), ou -4,3% en termes réels.

Selon la Fédération de l'industrie horlogère (FH), cette évolution négative, en dépit d'un effet de base plus favorable et d'un jour ouvrable supplémentaire, illustre bien le contexte difficile dans lequel évolue la branche, dont les exportations n'ont pas dépassé les 2 mrd CHF pour la première fois depuis cinq ans.

Que ce soit en termes de valeur ou de volumes, les montres en métaux précieux et en acier ont enregistré une baisse supérieure à la moyenne. Les garde-temps en acier, qui représentent plus de la moitié des pièces exportées, se sont contractés de 8,1%.

Les autres groupes de matières ont affiché une variation positive sur un an, aussi bien en valeur qu'en volume, sans que cela ne suffise toutefois à inverser la tendance.

Au niveau des segments, toutes les principales gammes de prix ont vu leurs exportations se contracter. Les reculs les plus marqués sont ceux enregistrés par le segment 200-500 CHF (prix export) et les montres de plus de 3000 CHF.

Plombées par Hong Kong

La nouvelle baisse des exportations vers Hong Kong (-27,9% à 247,8 mio CHF)), principal débouché (12,7%) commercial de la branche à l'étranger, s'explique par "des réajustements importants du marché local", selon la FH. Cette contre-performance contraste avec le dynamisme du marché chinois, où les exportations ont bondi de 17,1% sur un an.

Les Etats-Unis, deuxième marché (12,2%) de référence pour l'industrie horlogère, accuse également un nouveau recul, plus modeste (-5,3% à 237,7 mio CHF). En Europe, le Royaume-Uni est le marché qui a connu la plus forte hausse (+14,3%), devant l'Italie (+2,3%), alors que l'Allemagne accuse une deuxième baisse de 4,2%, après une période de sept mois de croissance, relève la FH.

Le Japon s'est situé dans le camp des fortes hausses (+8,9%), profitant entre autres d'un effet de base plus favorable.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."