Bilan

Les exportations horlogères ont baissé de 11,1% en avril

Les ventes vers Hong Kong, qui reste le premier marché d'exportation de l'horlogerie suisse, sont en recul pour le quinzième mois consécutif. La situation est également détériorée en Chine.

Les montres en métaux précieux ont été les plus affectées en avril, avec un recul de 14,3%, précise encore la Fédération horlogère.

Crédits: Keystone

Les exportations horlogères ont poursuivi leur chute en avril. Par rapport au même mois un an plus tôt, elles ont reculé de 11,1% à 1,6 mrd CHF, indique mardi la Fédération horlogère dans un communiqué. La baisse est particulièrement marquée pour les montres de plus de 3000 CHF (-13,2% en valeur), qui avaient mieux résisté jusqu'ici.

Les ventes vers Hong Kong, qui reste le premier marché d'exportation (13,4% des parts), sont en recul pour le quinzième mois consécutif avec une chute de 17,0% à 216,6 mio CHF. La situation est également détériorée en Chine, où les exportations ont chuté de 36% à 89,6 mio CHF. Elle n'est pas rose en Europe non plus. Les exportations ont reculé de 12,3% en Italie, de 11,1% en Allemagne et de 31,4% en France.

Les États-Unis constituent le principal marché à tirer son épingle du jeu. Deuxième marché pour les montres suisses avec 11,9% des ventes, les exportations y ont crû de 1,2% à 192,3 mio CHF.

Les montres en métaux précieux ont été les plus affectées en avril, avec un recul de 14,3%, précise encore la Fédération horlogère.

Sur les quatre premiers mois de l'année, la situation n'est guère meilleure, avec une baisse de 9,5%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."