Bilan

Les exportations horlogères diminuent de 8% en janvier

Les exportations horlogères suisses se sont de nouveau inscrites en baisse au mois de janvier. Hong Kong et les Etats-Unis ont particulièrement pesé.

Tous les principaux segments de prix se sont inscrits en nette baisse. Les montres de 500 CHF et plus (prix export) ont le plus reculé au niveau de la valeur et celles en-dessous ont perdu considérablement en volume (-15% pour celles de 200 CHF prix export).

Crédits: Keystone

Les exportations horlogères suisses se sont de nouveau inscrites en baisse au mois de janvier. Hong Kong et les Etats-Unis ont particulièrement pesé et tous les principaux segments de prix se sont repliés.

Les ventes à l'étranger de l'industrie horlogère se sont établies à 1,52 mrd CHF en janvier. Cela représente une baisse de 7,9% sur un an au niveau nominal et de 10% en terme réel, annonce jeudi l'Administration fédérale des douanes (AFD) dans un communiqué.

Ces exportations poursuivent ainsi leur tendance baissière de 2015. En décembre, elles avaient enregistré un recul de 3,8%, en novembre de 5,6% et en octobre de 12%. L'exercice 2015 s'était clôturé par une baisse de 3,3%.

"Un environnement défavorable continue de peser sur les résultats de la branche", explique la Fédération horlogère suisse (FH) dans un communiqué.

Les montres en acier et bimétalliques ont tiré la valeur vers le bas, avec des reculs supérieurs à 10%, note la Fédération. Par ailleurs, le mois de janvier a vu ses volumes se tasser de 300'000 unités.

Tous les principaux segments de prix se sont inscrits en nette baisse. Les montres de 500 CHF et plus (prix export) ont le plus reculé au niveau de la valeur et celles en-dessous ont perdu considérablement en volume (-15% pour celles de 200 CHF prix export).

Hong Kong et les Etats-Unis pèsent

Les deux premiers débouchés des exportations horlogères suisses sont responsables de la quasi-totalité du repli mondial. Hong Kong a bouclé son douzième mois consécutif de forte baisse, avec -33,1%. Les Etats-Unis ont également prolongé leur série négative, affichant un cinquième mois en recul (-13,7%).

Après deux mois de croissance, la Chine a accusé une légère diminution (-1,9%). Tous les marchés n'ont cependant pas présenté une baisse. Le Japon a très bien progressé (+35,8%), ainsi que l'Allemagne (+7,9%) et le Royaume-Uni (+10,3%), relève la Fédération horlogère.

Les analystes de Credit mettent en exergue que la base de comparaison avec janvier 2015 était difficile à dépasser. Ils constatent aussi que le Nouvel an chinois célébré plus tôt cette année (début février) n'a pas eu d'impact positif sur les chiffres.

Vontobel relève également la haute base de comparaison et salue la bonne progression de l'Europe. L'établissement anticipe une légère amélioration des exportations en février par rapport au mois dernier. Mais mars devrait de nouveau nettement reculer, avertit l'analyste René Weber.

Il s'attend à une stagnation des ventes à l'étranger de l'industrie horlogères suisses en 2016. Le premier semestre devrait quant à lui se terminer par un recul entre 5 et 9%.

La banque zurichoise maintient toutefois sa recommandation d'achat pour Richemont et "conserver" pour Swatch.

Vers 14h55, les actions Swatch et Richemont se tassaient à cause de cette contre-performance. Swatch cédait 1,4% à 345,50 CHF et Richemont 0,7% à 66,65 CHF alors que le SMI grignotait 0,06%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."