Bilan

Les exportations horlogères continuent leur dégringolade en octobre

Les exportations horlogères suisses ont chuté de 16,4% en valeur nominale à 1,68 milliard de francs en comparaison annuelle.

Sur les dix premiers mois, la dégringolade est de 11%. Sur le seul mois de septembre, les exportations se sont établies à 1,71 milliard de francs.

Crédits: Keystone

Les exportations horlogères suisses ont poursuivi leur baisse en octobre. Elles ont chuté de 16,4% en valeur nominale à 1,68 mrd CHF en comparaison annuelle. En terme réel, la contre-performance est de 21,6%, annonce mardi l'Administration fédérale des douanes (AFD) dans un communiqué. Il s'agit du 16e mois consécutif de repli.

Sur les dix premiers mois, la dégringolade est de 11%. Sur le seul mois de septembre, les exportations se sont établies à 1,71 mrd CHF, soit un recul de 5,7%.

"Alors qu'un redressement était attendu pour le quatrième trimestre, les exportations horlogères ont enregistré leur plus forte baisse de l'année en octobre", indique la Fédération horlogère (FH) dans un communiqué.

Les montres en métaux précieux ont continué de peser fortement sur le résultat mensuel poursuit la FH. Cette catégorie a abandonné 27,7% en valeur et 28,6% en volume. Les bimétalliques ont en revanche enregistré une petite progression de 2,1% en valeur même si leur nombre a cédé 27,1%.

Ce sont les garde-temps de moins de 200 CHF (prix export) qui ont affiché les replis les plus marqués: -22,6% en volume et -21,7% en valeur. Les segments 200-500 et 500-3000 CHF ont connu des baisses entre 14% et 16%. Les montres de plus de 3000 CHF ont vu leur valeur (-16,2%) reculer plus nettement que leur volume (-10,2%), illustrant la diminution du prix moyen qui s'opère depuis six mois, écrit la FH.

"Les baisses ont été fortes pour la plupart des marchés et la progression de quelques débouchés n'a pas joué de réelle influence sur le total", constate la faîtière.

Hong Kong, premier débouché, a enregistré une chute de 21,%. Les ventes vers les Etats-Unis, deuxième marché, ont également diminué de 16,5%. La Chine, troisième, a engrangé une hausse de 2,8%, poursuivant son redressement entamé en juillet. Le Royaume-Uni (+9%) reste le pays le plus dynamique grâce à la chute de la livre.

Les autres débouchés européens et asiatiques se sont inscrits en forte baisse, à l'exception de la Corée du Sud (-1,2%), dont la tendance a nettement rebondi depuis l'été.

Vers 8h35, selon les indications avant-Bourse compilés par Julius Bär, Richemont et Swatch s'étiolaient respectivement de 1,4% et 1,5% dans un pré-SMI en hausse de 0,33%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."