Bilan

Les exportations horlogères chutent en juillet

Par rapport à juillet 2015, les exportations horlogères ont chuté de 20,5% en termes réels et de 14,2% en termes nominaux pour s'inscrire à 1,64 milliard de francs.

Les montres entre 200 et 3000 francs (prix export) ont vu leur valeur reculer de 9,9% sur un an. Celles de moins de 200 francs et de plus de 3000 francs ont diminué plus fortement, de l'ordre de -16%.

Crédits: Keystone

Les exportations horlogères ont poursuivi leur recul en juillet. Par rapport à juillet 2015, elles ont chuté de 20,5% en termes réels et de 14,2% en termes nominaux pour s'inscrire à 1,64 mrd CHF, écrit mardi l'Administration fédérale des douanes (AFD). Les États-Unis sont devenus le premier débouché pour les montres suisses, dépassant Hong Kong.

Les montres mécaniques et automatiques sont les plus touchées, avec une baisse de 23,1% en termes réels et de 15,6% en termes nominaux à 1,23 mrd CHF.

Les montres en métaux précieux ont affiché leur cinquième mois consécutif de forte baisse, jouant un rôle considérable sur le résultat total, écrit mardi la Fédération horlogère.

Les montres entre 200 et 3000 francs (prix export) ont vu leur valeur reculer de 9,9% sur un an. Celles de moins de 200 francs et de plus de 3000 francs ont diminué plus fortement, de l'ordre de -16%. Les volumes ont été particulièrement affectés au-dessous de 200 francs.

Avec leur baisse deux fois moins marquée qu'à Hong Kong, les États-Unis (-14,7% à 178,5 mio CHF) ont pris la première place en juillet. Hong Kong a connu un recul de 32,7% à 174,8 mio CHF, après une année et demie de variations fortement négatives.

En Europe, les ventes ont progressé sensiblement en Italie (+9,9% à 123,4 mio CHF) et au Royaume-Uni (+13,4% à 110,2 mio CHF), en raison d'un effet de base favorable. Le repli s'est accéléré en France (-27,8% à 110,5 mio CHF) et en Allemagne (-23,6% à 89,3 mio CHF).

Les mois précédents, les exportations avaient fortement reculé. En juin, la baisse avait été de 21% en termes réels et de 16% en termes nominaux, après des reculs de respectivement 9,8% et 9,7% en mai, de 11% et 14% en avril et de 21% et 16% en mars.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."