Bilan

Les exportations horlogères bondissent de nouveau en mai

Les exportations horlogères ont bondi de 9% sur un an au niveau nominal et de 4,1% en termes réels.

Les montres en métaux précieux ont soutenu la croissance, tant au niveau des volumes que des ventes. 

Crédits: Keystone

Les exportations horlogères se sont inscrites en mai à 1,7 mrd CHF, soit un bond de 9% sur un an au niveau nominal et de 4,1% en termes réels, indique jeudi l'Administration fédérale des douanes (AFD).

"Il s'agit du deuxième mois positif après mars, confirmant le redressement qui s'observe depuis le début de l'année", commente la Fédération horlogère suisse (FH).

Corrigées des jours ouvrables, les ventes horlogères à l'étranger ont gagné 9% en termes nominaux et reculé de 1,1% au niveau réel, précise l'AFD.

Sur les cinq premiers mois de l'année, la baisse est de 1% sur un an à 7,77 mrd CHF.

Les montres en métaux précieux ont soutenu la croissance, tant au niveau des volumes que des ventes. En outre, les produits en acier ont aussi soutenu la tendance positive. La plupart des autres matières ont également affiché une progression, indique la FH dans un communiqué.

La faitière souligne toutefois que les volumes ont été influencés négativement par la catégorie "Autres matières", qui a perdu près de 100'000 pièces en un mois.

L'évolution des montres de moins de 200 CHF (prix export) est restée négative, à l'image des précédents mois. Cette baisse a joué un rôle déterminant sur les volumes totaux exportés (-2,2%) durant le mois de mai. Les autres segments de prix se sont inscrits en hausse sensible, particulièrement au-dessus de 3000 francs, constate la FH.

Au niveau des pays, Hong Kong, premier marché d'exportation pour l'industrie horlogère, poursuit son redressement (+18,1%). Les Etats-Unis (-1,1%) sont parvenus à ralentir quelque peu le recul observé les derniers mois. L'Italie pour sa part se place en troisième marché d'exportation en mai avec un bond de 26,7%.

Le marché chinois prend l'ascenseur (+34,4%) et confirme sa bonne santé. En outre, la faiblesse de la livre soutient toujours les exportations horlogères vers la Grande-Bretagne (+12,9%).

Le Japon (-3,2%) en sixième position a vu sa situation continuer de se dégrader, constate la Fédération horlogère.

En Europe, la France (+9,5%) et l'Allemagne (+3,7%) ont enregistré une croissance.

Les valeurs du luxe semblaient portées par ces chiffres. Vers 8h30, Swatch prenait 1,8% et Richemont 1,5%, selon les indications avant-Bourse de Julius Bär. Le preSMI grignotait 1,12%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."