Bilan

Les exportations horlogères à nouveau dans le rouge

Les exportations horlogères suisses ont chuté de 9,9% à 19,41 milliards de francs en 2016.

Les exportations horlogères ont évolué à contre-courant de la tendance générale du commerce extérieur suisse en 2016. 

Crédits: Keystone

Les exportations horlogères suisses se sont à nouveau inscrites dans les chiffres rouges en 2016, et ce, pour la deuxième année consécutive. Elles ont chuté de 9,9% en valeur nominale à 19,41 mrd CHF sur un an (valeur corrigée des jours ouvrables). En terme réel, la contre-performance est de 15,3%, annonce jeudi l'Administration fédérale des douanes (AFD) dans un communiqué.

Les ventes à l'étranger de montres à petit calibre mécaniques ou automatiques ont chuté de 9,8% en valeur nominale et celles à petit calibre électriques de 9,7%. Le plus fort repli a été enregistré dans la catégorie dédiée aux fournitures d'horlogerie, pour laquelle les ventes à l'étranger ont diminué de 11,9%.

Les exportations horlogères ont évolué à contre-courant de la tendance générale du commerce extérieur suisse en 2016. Les exportations ont ainsi progressé de 3,8% en valeur nominale pour atteindre 210,7 mrd CHF.

Pour le seul quatrième trimestre, les ventes horlogères à l'étranger ont accusé un repli de 7,3% à 5,21 mrd CHF en valeur nominale corrigée des jours ouvrables. En terme réel, le repli est de 12,2%.

En décembre, les exportations horlogères sont restées stables en valeur nominale par rapport au mois de décembre 2015 à 1,66 mrd CHF. En termes réel, elles ont reculé de 5,6%.

"Les volumes totaux de montres-bracelets ont connu une légère hausse en décembre de 0,6%, la première en 18 mois", souligne la Fédération Horlogère dans un communiqué.

Evolution contrastée selon les pays 

L'augmentation est principalement le fait du segment de prix situé entre 200 et 500 CHF, pour lequel les exportations ont bondi de 16,5% en nombres de pièces et de 13,0% en valeur. Les ventes à l'étranger sont en repli dans tous les autres segments de prix, mais dans la catégorie entre 500 et 3000 CHF, le recul a été plus faible que la moyenne avec 2,3% en volume et 1% en valeur.

Les ventes à l'étranger de montres en métaux précieux ont accusé un fort repli de 14,3% en valeur et de 13,3% en volumes. Celles composées d'autres métaux ont connu une situation similaire avec des baisses de respectivement 9,1% et 11,6%. Les montres en acier ont évolué dans le sens inverse, les exportations progressant de 2,6% en valeur mais reculant de 4,5% en nombre de pièces.

Les exportations vers les Etats-Unis ont connu leur plus forte croissance de 2016 en décembre, avec une hausse de 10,9%. Hong-Kong a continué son repli avec une baisse de 15,7% sur le dernier mois de l'année, tandis que la Chine a continué d'absorber une part croissante des exportations avec une hausse de 27,6% sur un mois.

Le Japon a connu une légère progression (3,9%) tandis que les ventes se sont repliées au Royaume-Uni (7,8%) et à Singapour (9,7%).

Vers 08h30, selon les indications avant-Bourse compilées par Julius Bär, Richemont et Swatch s'apprêtaient à ouvrir en progression de respectivement 0,29% et 0,30% chacun dans un pré-SMI en hausse de 0,86%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."