Bilan

Les étrangers ont désaffecté les hôtels suisses en 2015

L'hôtellerie helvétique a enregistré un tassement de la demande étrangère l'an dernier. Le nombre de nuitées s'est dans l'ensemble contracté de 0,8% sur l'exercice à 35,6 millions.

Les ressortissants d'Europe continentale ont boudé le pays comme jamais depuis 1958.

Crédits: Keystone

L'hôtellerie helvétique a enregistré un tassement de la demande étrangère l'an dernier. Le nombre de nuitées s'est dans l'ensemble contracté de 0,8% sur l'exercice à 35,6 millions. Le recul a été plus marqué en fin d'année, avec un plongeon de 5,6% sur le seul mois de décembre à 2,5 millions, relève mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans son pointage périodique.

Les auteurs du rapport supputent fortement un lien entre la désaffection des hôtes étrangers et l'abandon du taux plancher, à l'origine d'une forte appréciation de la monnaie nationale. Les visiteurs indigènes ont représenté 0,2% de réservations supplémentaires en 2015 par rapport à 2014, tandis que les ressortissants d'Europe continentale (-9,3%) ont boudé le pays comme jamais depuis 1958. L'effondrement de 30% de la contribution des résidents russes serait plutôt lié à la situation économique de ce pays.

A l'inverse, l'Asie a affiché une croissance record de 18,6% ou 744 nuitées supplémentaires, franchissant pour la première fois le jalon des 4 millions.

Une moitié des quatorze régions touristiques suisses ont enregistré une baisse de fréquentation. Les Grisons ont enregistré une érosion de 6,6%, le Tessin de 5,7%, la Suisse orientale de 4,7%, le Valais et Fribourg de 3,8% , le Jura de 3,0% et la région de Berne de 1,4%.

Lucerne et les pourtours du Lac des Quatre-Cantons en revanche ont bénéficié d'une hausse de 4,4%, la région zurichoise de 3,9%, la région bâloise de 1,5%, l'Argovie de 1,2% et l'Oberland bernois de 1,0%. Les rives vaudoises du Léman ont grappillé 0,7% et Genève 0,5%.

La durée moyenne des séjours a été ramenée à 2,0 nuits, contre 2,1 en 2014. Le taux d'occupation des chambres s'est érodé à 51,5%, contre 52,0%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."