Bilan

Les écoles hôtelières suisses sont au sommet

L'école hôtelière de Lausanne, le Glion Institute et Les Roches se retrouvent sur le podium mondial établi par l'Institut TNS. La preuve que le savoir-faire helvétique en matière de management hôtelier fait toujours recette.
  • Des dirigeants d'hôtels de 63 pays à travers le monde ont été interrogés par l'institut TNS pour définir les meilleures écoles hôtelières sur la planète. Crédits: Keystone
  • 10. Le César Ritz Colleges au Bouveret (ici en photo) et à Brig se classe 10e (cité par 19% des votants). Crédits: Freitext
  • 9. Seule école française, la Vatel School et ses multiples implantations (dont celle de Paris ci-dessus) a été citée par 20% des votants. Crédits: Freitext
  • 8. Aux antipodes, la Blue Mountain International Hotel Management School de Leura (Australie) a recueilli 21% des suffrages. Crédits: Freitext
  • 7. Une école britannique, l'Oxford Brooks University, a été citée par 23% des sondés. Crédits: Freitext
  • 6. L'école Les Roches Marbella (Espagne) est une spin-off de l'école suisse Les Roches et appartient au même groupe, Laureate. Elle a été citée par 28% des personnes interrogées. Crédits: Freitext
  • 5. Aux Pays-Bas, l'Hotel School The Hague a été citée par 40% des personnes interrogées. Crédits: Freitext
  • 4. Sur le podium en 2010, la Cornell University (USA) a été dépassée cette année par Les Roches et n'est plus cité que par 53% des personnes interrogées. Crédits: Freitext
  • 3. Sur la 3e marche du podium, Les Roches a donc doublé la Cornell University, en étant citée par 59% des sondés. Crédits: Freitext
  • 2. Le Glion Institute conserve sa 2e place, et est cité par 61% des personnes interrogées. Crédits: Freitext
  • 1. Immuable numéro 1: l'école hôtelière de Lausanne conserve sa première place, citée par 67% des personnes interrogées. Crédits: Keystone

Et de trois! Les écoles hôtelières suisses étaient déjà deux sur le podium des meilleures de leur catégorie dans la précédente enquête menée par TNS en 2010. Cette année, Les Roches a dépassé l'université américaine Cornell et complète un podium 100% helvétique.

L'Ecole hôtelière de Lausanne conserve sa première place, devant le Glion Institute. Ces deux établissements prestigieux ont été cités respectivement par 67 et 61% des sondés. Les Roches obtiennent le 3e meilleur score avec 59% de mentions. Une quatrième école suisse se glisse dans le classement: le César Ritz College du Bouveret.

Troisième édition de l'enquête

L'étude menée au cours de l'été 2013 par l'institut TNS s'est focalisée sur 86 établissements réputés à travers le monde, tout en permettant aux personnes interrogées de citer d'autres écoles. Déjà menée en 2007 et en 2010, cette enquête s'est développée dans 63 pays différents (75% du public étant constitué de directeurs d'hôtels ou de responsables des ressources humaines).

Comme le soulignent donc les auteurs de l'étude, «la Suisse demeure le leader mondial de la formation hôtelière internationale» (l'un des critères pour les 86 établissements de base était de dispenser une formation en langue anglaise). Belle performance notamment pour Laureate Hospitality Education qui réussit la performance de placer deux de ses établissements sur le podium mondial (Glion et Les Roches). Sans même compter l'école Les Roches de Marbella...

Montée en puissance de l'Asie

Cette confiance accordée aux écoles hôtelières suisses alors même que l'Asie monte en puissance (36% des personnes ayant répondu à l'enquête, contre 32% en Europe et 12% en Amérique du Nord et du Sud) témoigne du prestige acquis par notre pays sur ce continent.

Et ce prestige est particulièrement élevé dans les catégories élevées: 28 chaînes hôtelières proposant des prestations haut-de-gamme ont été incluses dans l'étude, de Fairmont à Taj en passant par Kempinski, Starwood ou Hilton.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."