Bilan

Les discussions sur l'aide à la Grèce s'annoncent "difficiles"

Le FMI a estimé jeudi que les discussions sur un nouveau plan d'aide à la Grèce nécessiteraient un engagement "concret" et "précis" des Européens à alléger la dette du pays.

"Sur l'allègement de la dette, il faudra un engagement précis, concret" des Européens, a affirmé M. Rice, à l'heure où les dirigeants de la zone euro se rallient lentement à l'idée d'un rééchelonnement de la dette du pays.

Crédits: AFP

Le FMI a estimé jeudi que les discussions sur un nouveau plan d'aide à la Grèce s'annonçaient "difficiles" et nécessiteraient, au préalable, un engagement "concret" et "précis" des Européens à alléger la dette du pays.

"Le chemin s'annonce clairement difficile, nous ne sommes qu'au début du processus", a déclaré le porte-parole du Fonds monétaire international (FMI) Gerry Rice, ajoutant que la participation future du Fonds au sauvetage de la Grèce "dépendrait" de l'issue des prochaines discussions sur les réformes et la dette.

Après cinq mois d'impasse, Athènes et ses créanciers européens ont conclu le 13 juillet un accord-cadre prévoyant un nouveau plan d'aide en échange d'une quasi-mise sous tutelle du pays mais dont les modalités doivent encore être négociées.

Mais le FMI, qui est associé au sauvetage de la Grèce depuis 2010, a conditionné sa participation future au plan d'aide à un allégement par les Européens de la dette grecque qui frôle les 180% de son produit intérieur brut.

"Sur l'allègement de la dette, il faudra un engagement précis, concret" des Européens, a affirmé M. Rice, à l'heure où les dirigeants de la zone euro se rallient lentement à l'idée d'un rééchelonnement de la dette du pays.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."