Bilan

Les dépenses militaires de la Chine et de la Russie explosent

Les dépenses militaires présentent de grosses différences selon les pays. Au cours de ces dix dernières années, les Etats-Unis ont enregistré une baisse de 0,4% contre une hausse de 167% pour la Chine et de 97% pour la Russie.

L’an dernier, la hausse des dépenses militaires chinoises a atteint 9,7%.

Crédits: afp

Chaque année, l’Institut de recherche internationale de Stockholm sur la paix (Sipri) dévoile l’évolution des dépenses militaires dans le monde.

Passées plus ou moins inaperçues, les données publiées dans ce rapport sont révélatrices des tensions politiques régionales et de la montée en puissance de certains Etats comme la Chine et la Russie.

Pour la troisième année consécutive, les dépenses totales ont reculé en termes réels en 2014 de -0,4% à 1776 milliards de dollars en raison de la forte baisse de celles consenties par les Etats-Unis (-6,5%). Ce montant équivaut à deux fois et demi le produit intérieur brut de la Suisse.

Le Sipri constate que «le nombre de pays qui consacrent plus de 4 % de leur produit intérieur brut au secteur militaire a augmenté, passant de 15 à 20 en 2014. Seuls trois de ces pays disposent d’un système de gouvernance démocratique». On peut résumer son rapport comme suit:

1.Malgré la diminution de leurs dépenses, les Etats-Unis sont restés en tête du classement 2014 avec 610 milliards de dollars. Si ce montant représente un tiers du total mondial, contre 45% il y a dix ans, il est néanmoins trois fois plus important que celui de son dauphin la Chine. Depuis 2005, leur budget militaire a reculé de 0,4%.

2.Au cours de ces dix dernières années, les dépenses de la Chine se sont envolées de 167% pour grimper à 216 milliards de dollars en 2014. L’an dernier, la hausse a atteint 9,7%.

3.La Russie a doublé ses dépenses au cours des dix dernières années pour atteindre 85 milliards de dollars. Son réarmement lui a permis de dépasser la France (-3,2% depuis 2005) et le Royaume-Uni (-5,5%). Le Sipri s’attend à une hausse des dépenses de 15% cette année (après +8% en 2014) en raison du conflit avec l’Ukraine. De son côté, cette dernière, qui a augmenté les siennes de plus de 20% en 2014, a annoncé qu’elle comptait les doubler cette année.

4.Quatre des plus grosses puissances militaires figurent parmi les membres de l’Union européenne: la France (5ème), le Royaume-Uni (6ème), l’Allemagne (8ème) et l’Italie (12ème).

5.Le Moyen-Orient et l’Afrique ont aussi renforcé leurs forces armées. Les moyens mis à leur disposition par l’Arabie Saoudite (+17%), l’Algérie (+12%) et l’Angola (+6,7%) ont fortement augmenté. Ces deux derniers pays ont respectivement triplé et doublé leurs dépenses au cours de ces dix dernières années.

6.En Amérique centrale et du sud, c’est le Paraguay (+13%) qui a enregistré la plus forte croissance en 2014. Il a devancé le Mexique (+11%), dont l’armée combat les cartels de la drogue.

 

Jean Philippe Buchs
Jean-Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Du même auteur:

Comment l’Institut de Glion se développe en Gruyère
Le nouveau défi de Bernard Lehmann

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."