Bilan

Les défenseurs de la LRTV en appellent à la solidarité

Dire "oui" à la loi sur la radio et la télévision (LRTV) renforce la cohésion nationale et la solidarité entre les régions linguistiques.

Pour le président du PBD Martin Landolt, seul un modèle de financement solidaire garantit la pérennité des médias dans toutes les langues du pays.

Crédits: Keystone

Dire "oui" à la loi sur la radio et la télévision (LRTV) renforce la cohésion nationale et la solidarité entre les régions linguistiques. Tel est le message défendu par les présidents des grands partis à l'exception de l'UDC et des libéraux-radicaux.

Les responsables du PBD, PDC, PS et des Verts ainsi que le conseiller national PLR Kurt Flury se sont réunis jeudi à Berne devant un plat de rösti. Tout un symbole alors que le fossé du Röstigraben risque de se creuser en raison de la votation sur la LRTV le 14 juin, notent-ils dans un communiqué commun.

Selon le sondage SSR publié mercredi, les Suisses romands et les Tessinois devraient approuver la modification législative alors que la Suisse alémanique est encore indécise. Toute région confondue, l'objet soumis au vote le 14 juin recueille 43% de oui, contre 47% de non et 10% d'indécis.

Pour le président du PBD Martin Landolt, seul un modèle de financement solidaire garantit la pérennité des médias dans toutes les langues du pays.

"Si les chaînes régionales venaient à disparaître, le Tessin ne pourrait se rabattre que sur la TV de Berlusconi et le Suisse romand sur les chaînes françaises", poursuit Christian Levrat, président du PS.

Les détracteurs de la loi occultent le fait que les chaînes régionales de radio et de TV, qui obtiendront environ 27 millions de francs supplémentaires par an en cas de "oui", créent des liens entre les régions de notre société quadrilingue, soutient Kurt Flury.

"Sans oublier que la nouvelle loi est équitable et favorable à l'économie", conclut-il.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."