Bilan

Les conditions de crédits continuent à s'améliorer en zone euro

Les conditions d'octroi de crédits aux entreprises et aux ménages de la zone euro se sont une fois encore assouplies, à la faveur d'une compétition accrue entre banques.

Côté demande, l'évolution est similaire puisque la banque centrale observe une progression dans toutes les catégories de prêts, à la faveur des très faibles taux d'intérêts en zone euro.

Crédits: AFP

Les conditions d'octroi de crédits aux entreprises et aux ménages de la zone euro se sont une fois encore assouplies au quatrième trimestre 2015, à la faveur d'une compétition accrue entre banques, rapporte mardi la Banque centrale européenne (BCE).

Entre octobre et décembre, les banques de la zone euro "ont continué à assouplir les termes et les conditions sur les nouveaux crédits dans toutes les catégories, et tout particulièrement pour les entreprises", souligne l'institution monétaire de Francfort, qui réalise chaque trimestre cette étude sur le crédit bancaire. Cette nouvelle édition a été menée auprès de 141 établissements en zone euro.

La forte concurrence "reste le principal moteur" de cette évolution, montre l'étude, et pas tant une appréciation différente du risque.

La BCE constate par ailleurs que le "standard" des prêts, c'est-à-dire le type de crédit et le profil des emprunteurs jugés acceptables par les banques, s'est assoupli aussi bien en faveur des entreprises que des ménages souhaitant obtenir un prêt immobilier.

Côté demande, l'évolution est similaire puisque la banque centrale observe une progression dans toutes les catégories de prêts, à la faveur des très faibles taux d'intérêts en zone euro.

Plus particulièrement, la demande en provenance des entreprises a été dynamisée par des besoins en fonds de roulement et en investissements. Pour les ménages, ce sont la confiance des consommateurs et les perspectives du marché immobiliers qui ont soutenu cette tendance.

L'évolution des conditions et de la demande de crédits "continue à soutenir une reprise dans la progression des prêts, principalement pour les entreprises", se félicite la BCE, qui cherche depuis plusieurs années à doper l'octroi de crédits en zone euro avec l'idée que plus entreprises et ménages empruntent, plus l'activité économique est dynamique.

In fine, la banque centrale espère ainsi relancer la hausse des prix au sein du bloc monétaire, qui stagne depuis des mois. En décembre, l'inflation est restée stable en zone euro, décevant les analystes qui tablaient sur une légère accélération et mettant la pression sur la BCE pour qu'elle fasse un nouveau geste de relance.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."