Bilan

Les cantons de Zoug, Zurich et Bâle sont les plus compétitifs

D'après les économistes d'UBS, les avantages fiscaux et l'implication du secteur privé dans la formation sont indispensables pour soutenir l'innovation à long terme.

L'indicateur de compétitivité se veut une mesure de la capacité d'innovation et d'augmentation de la productivité, deux facteurs déterminants pour les perspectives de croissance.

Crédits: Keystone

Les cantons alémaniques se taillent une place de choix dans l'indicateur de compétitivité des cantons (ICC) compilé par UBS. Zoug, Zurich et Bâle sont désignés comme ayant le meilleur potentiel de croissance à long terme, selon une étude de la banque publiée jeudi.

Lire aussi: Zoug est le canton le plus avantageux fiscalement 

Ils sont suivis par l'Argovie, Lucerne, Nidwald, Vaud et Schwyz, qui possèdent une compétitivité supérieure à la moyenne. Les cantons de montagnes à l'instar du Valais, des Grisons ou du Jura arrivent en queue de peloton.

Les cantons de Bâle, Vaud et Neuchâtel sont désignés comme les plus innovants, ce qui leur a permis d'améliorer leur productivité à long terme.

Les économistes d'UBS sont d'avis que la création de conditions cadres favorables, à l'instar des avantages fiscaux ou de l'implication du secteur privé dans la formation, sont indispensables pour soutenir l'innovation à long terme.

L'indicateur de compétitivité se veut une mesure de la capacité d'innovation et d'augmentation de la productivité, deux facteurs déterminants pour les perspectives de croissance. Les cantons enregistrant un ICC faibles restent compétitif à l'international, la compétitivité de la Suisse étant prouvée par de nombreuses études, précisent le rapport.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."