Bilan

Les business schools suisses toujours au top européen

Avec quatre établissements dans le top 100 européen du Financial Times, dont deux dans le top 10, la Suisse maintient son excellence en matière de business schools.
  • Le classement 2014 des business schools européennes vient d'être publié par le Financial Times: quatre formations suisses se retrouvent dans le top 100 continental.

    Crédits: Image: DR
  • La business school de l'Université de Saint Gall reste la formation suisse la mieux classée du genre et gagne même une place cette année pour se hisser au 6e rang européen.

    Crédits: Image: Maxi86ch/CC-BY-SA/Wikimedia
  • L'IMD, à Lausanne, conserve sa 9e place au classement.

    Crédits: Image: IMD
  • L'Université de Lausanne, avec HEC, est la deuxième formation romande du genre dans le top 100.

    Crédits: Image: Keystone
  • L'université de Zurich complète le quatuor suisse à la 67e place.

    Crédits: Image: Keystone

Deux romandes et deux alémaniques: la parité est de mise entre les deux grandes communautés linguistiques helvétiques dans le top 100 européen des business schools établi par le Financial Times. Son classement 2014, publié ce début de semaine, replace les quatre mêmes établissements suisses que le palmarès 2013: l'Université de Saint-Gall (6e, +1), l'IMD de Lausanne (9e, =), HEC Lausanne (44e, -1) et l'Université de Zurich (67e, +1).

Si les deux représentants alémaniques grappillent chacun une place tandis que HEC Lausanne perd une position, les écarts sont minimes et la stabilité est de mise. Plus que des mouvements, il y a donc des caractéristiques à relever. Ainsi, l'IMD est la formation la plus internationale du classement du Financial Times avec une note de 94/100. Et cette caractéristique se retrouve globalement chez les autres établissements suisses, plus ouverts sur l'étranger et les acteurs internationaux que les formations d'autres pays.

Des formations suisses peu féminisées

A contrario, les écoles de commerce suisses ne sont pas très féminisées: les deux représentants de notre pays dans le top 10 sont aussi les deux les moins féminisées (respectivement 11 et 14% de femmes à Saint-Gall et à l'IMD). L'uni de Zurich fait encore pire avec 9% de femmes seulement. Seul HEC Lausanne relève le niveau avec 27% de femmes.

Quelques spécificités distinguent également les différents acteurs suisses: Saint-Gall est l'une des formations qui propose le plus grand nombre de MBA à temps plein (24), l'IMD Lausanne se retrouve au sommet pour le nombre de doctorants (100%).

Au niveau global, la London Business School détrône HEC Paris en tête du classement, et l'école de commerce de l'université d'Oxford se hisse au 10e rang, éjectant la Rotterdam School of Management du top 10 continental. Sur les 100 meilleures formations continentales, 20 sont situées au Royaume-Uni, contre 17 en France et cinq seulement en Allemagne.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."