Bilan

Les Brics déçus par l'absence de progrès dans la réforme du FMI

Les dirigeants des Brics, réunis en Turquie avant l'ouverture du sommet du G20, se sont déclarés "profondément déçus" par l'absence de progrès dans la réforme du FMI.

Les dirigeants des Brics "ont appelé avec insistance le FMI (...) à renforcer ses efforts communs avec le G20 afin de trouver des solutions qui permettront finalement d'augmenter les quotes-parts du Fonds et de revoir la distribution des quotes-parts et des voix en faveur des pays en développement".

Crédits: AFP

Les dirigeants des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), réunis en Turquie avant l'ouverture du sommet du G20, se sont déclarés dimanche "profondément déçus" par l'absence de progrès dans la réforme du Fonds monétaire international (FMI).

"Les dirigeants ont exprimé leur déception profonde face à l'absence de progrès dans la modernisation des institutions financières internationales, surtout en ce qui concerne un accord sur la réforme du FMI" qui devrait être évoquée au cours du sommet du G20 dans la station balnéaire d'Antalya, selon leur communiqué commun publié par le Kremlin.

Les dirigeants des Brics "ont appelé avec insistance le FMI (...) à renforcer ses efforts communs avec le G20 afin de trouver des solutions qui permettront finalement d'augmenter les quotes-parts du Fonds et de revoir la distribution des quotes-parts et des voix en faveur des pays en développement", souligne le communiqué.

"L'acceptation de la réforme du FMI de 2010 reste la priorité la plus importante pour assurer la confiance envers le Fonds, sa légitimité et son efficacité", estiment les dirigeants des Brics, en appelant les Etats-Unis à "ratifier la décision sur cette réforme dans les plus brefs délais".

Ils estiment par ailleurs que "l'économie mondiale se trouve toujours dans la zone à risque et qu'on n'a pas réussi pour l'heure à assurer sa croissance stable".

Dans ce contexte, ils soulignent "l'importance du renforcement de la coordination et de la coopération dans le domaine de politique macroéconomique entre les membres du G20 afin d'empêcher l'apparition des effets secondaires négatifs et aboutir à une croissance stable, solide et équilibrée".

"Des défis géopolitiques, y compris la politisation des sanctions économiques et l'introduction des sanctions économiques unilatérales continuent de nuire aux perspectives de la croissance économique", ajoute le communiqué.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."