Bilan

Les banques vaudoises dénoncent deux poids deux mesures

La Suisse a reçu un ultimatum de l'UE qui échoit à fin juin. L'Association vaudoise des banquiers (AVB) dénonce deux poids deux mesures en matière de régimes fiscaux.
L'Association vaudoise des banquiers (AVB) dénonce deux poids deux mesures en matière de régimes fiscaux entre la Suisse et l'Union européenne (UE).

Un inventaire publié vendredi démontre la multiplicité des pratiques en matière de taxation dans l'UE, alors que la Suisse subit de nombreuses attaques sur ce point.

La fiscalité est l'un des enjeux principaux pour les différentes économies mondiales et la concurrence est vive. L'UE désapprouve les régimes fiscaux cantonaux différenciés qui portent atteinte au principe de libre échange et engendrent selon elle une concurrence fiscale dommageable, a rappelé le secrétaire général de l'AVB Pierre-Antoine Hildbrand vendredi devant la presse à Lausanne.

La Suisse a ainsi reçu un ultimatum de l'UE qui échoit à fin juin. A ce jour, toutefois aucune convention n'oblige la Suisse à suivre les injonctions de l'UE, a-t-il relevé.

L'AVB a voulu comprendre la diversité des systèmes fiscaux pratiqués par les pays membres de l'UE et dans quelle mesure ces derniers s'avèrent harmonisés, eu égard au «Code de conduite» en matière d'imposition des entreprises. Elle a ainsi mandaté PricewaterhousesCoopers SA (PWC) en décembre dernier.
Jean-Claude Meier

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."