Bilan

Les accords bilatéraux apportent un surplus de croissance

La progression réelle du produit intérieur brut (PIB) par habitant a atteint 0,92% par an entre 2002 et 2014, selon economiesuisse.

"Sans les accords bilatéraux, la croissance par habitant aurait été nettement moindre", note Rudolf Minsch, le chef économiste d'economiesuisse.

Crédits: Keystone

Les accords bilatéraux avec l'Union européenne (UE) ont influencé favorablement la croissance économique en Suisse. La progression réelle du produit intérieur brut (PIB) par habitant a atteint 0,92% par an entre 2002 et 2014, selon economiesuisse.

Pendant la décennie précédente, soit de 1991 à 2001, cet indicateur s'était élevé à 0,53% par an seulement, a indiqué la Fédération suisse des entreprises (economiesuisse) en publiant mardi une analyse de la situation se basant sur des données de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

"Sans les accords bilatéraux, la croissance par habitant aurait été nettement moindre", note Rudolf Minsch, le chef économiste d'economiesuisse, cité dans un communiqué. Même une estimation conservatrice montre que sans l'impact de ces accords, le PIB de la Suisse par habitant serait actuellement inférieur de 5,7%.

Autrement dit, constate la fédération des entreprises, en Suisse, chaque habitant gagnerait aujourd'hui 4400 francs de moins par an environ. Les calculs fournis par economiesuisse ont bénéficié de l'expertise "critique" de plusieurs professeurs, dont Aymo Brunetti de l'Université de Berne.

Economiesuisse relève encore que la crise financière des années 2008 et 2009 ainsi que le franc fort en particulier ont masqué la réussite apportée par les accords bilatéraux avec l'UE.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."