Bilan

Les 10 tunnels qui transformeront la planète

La construction de 1000 tunnels est projetée dans le monde. Par exemple, la Chine et la Norvège s’attendent à des réalisations pharaoniques.

Un tunnel entièrement submergé sera construit en Norvège.

Les projets de tunnels ferroviaires, routiers, métropolitains, etc. se multiplient dans le monde. L’Association internationale des tunnels et de l’espace souterrain en dénombre plus de 1000 pour un coût total de 680 milliards d’euros. Leur objectif vise à faciliter les échanges commerciaux et les déplacements voire à acheminer de l’eau vers des contrées désertiques. Voici dix projets et réalisations en cours:

1. Taïwan:

Réintégrer Taïwan au sein de la République populaire de Chine, c’est l’objectif du président Xi Jinping. Le plan quinquennal 2016-2020 contient un projet d’envergure prévoyant de rapprocher l’île au continent via le percement d’un tunnel sous-marin de 126 km. Une distance sous la mer unique au monde.

2. Norvège:

En avril 2017, le gouvernement norvégien a donné son feu vert pour construire le premier tunnel maritime et complètement submergé de la planète. D’une longueur de 1,7 km, celui-ci permettra aux gros navires de fret et de passagers d’éviter les eaux périlleuses de la péninsule de Stad.

3. Etats-Unis:

Elon Musk n’est jamais en manque d’idées révolutionnaires. Il imagine le transport du futur avec deux projets qu’il compte bien concrétiser. Le premier, connu sous le nom de sa société Boring Company, consiste à creuser des tunnels sous les grandes villes pour raccourcir les trajets perturbés par les embouteillages. Les véhicules pénétreraient dans un tunnel via un ascenseur, puis se déplaceraient automatiquement sur des rails magnétiques à une vitesse de 200 km/h. Le second - Hyperloop - vise à construire sous terre un tube de transport ferroviaire ultra-rapide. Elon Musk estime que les deux projets peuvent être combinés.

4. Egypte:

Des milliers d’ouvriers s’activent dans la zone du canal de Suez. Pour favoriser le développement de la péninsule du Sinaï, l’Egypte construit actuellement six tunnels: quatre routiers (3,8 km) et deux ferroviaires (5,6 km) relieront la ville de Port-Saïd aux futures zones industrielles en passant sous le canal.

5. Chili-Argentine:

Le lancement des travaux du plus long tunnel du continent sud-américain est prévu pour 2019. D’une longueur de 14 km, celui-ci rapprochera la ville de Coquimbo au Chili de celle de San Juan en Argentine. Aujourd’hui, le franchissement des Andes n’est possible qu’en escaladant le col d’Agua Negra, dont l’altitude à 4780 mètres le rend impraticable pendant six mois par an.

6. Norvège:

Le parlement norvégien a adopté le projet de construction du tunnel routier le plus long et le plus profond au monde. D’une longueur de 26,7 km avec deux tubes, il permettra de relier à 390 mètres sous le niveau de la mer le nord et le sud du Rogaland séparé par un fjord, ainsi qu’une île. L’ouverture au trafic est prévu pour 2025 ou 2026.

7. Suisse:

Pour désengorger le rail et la route, plusieurs entreprises helvétiques ont créé la société Cargo sous terrain. Objectif: la construction d’un système de fret ferroviaire creusé à 50 mètres sous terre et entièrement automatisé. Celui-ci acheminera les marchandises dans un tunnel de 6 mètres de diamètre. Un premier tronçon de 70 km devrait être aménagé entre Härkingen-Niederbipp et Zurich à l’horizon 2030.

8. Londres:

Avec 10'000 personnes à l’œuvre, il s’agirait du plus grand chantier d’Europe. Le percement d’un tunnel de 42 km a pris fin l’été dernier sous la capitale britannique. Il constitue la partie principale de Crossrail, la nouvelle liaison ferroviaire est-ouest d’une distance de 100 km. Celle-ci devrait entrer en service l’an prochain.

9. Chine:

Des ingénieurs projettent de construire un tunnel de 1000 km de long pour acheminer l’eau des montagnes du Tibet vers le désert du Taklamakan au Xinjiang. S’il se réalise, ce tunnel deviendra le plus long au monde. 

10. France-Italie:

Lancé il y a une vingtaine d’années, le projet d’un nouveau tunnel ferroviaire du Mont-Cenis se concrétise avec le lancement de trente-cinq appels d’offres qui devraient débuter au début 2018. Il reliera St-Jean-de-Maurienne (France) à Suse (Italie) sur une distance de 57 km. Cette réalisation raccourcira le temps de trajet de deux heures entre Lyon et Turin. Son ouverture est prévue pour 2029.

Jean Philippe Buchs
Jean-Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Du même auteur:

Comment l’Institut de Glion se développe en Gruyère
Le nouveau défi de Bernard Lehmann

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."