Bilan

Les Suisses veulent plus de services publics numériques (sondage)

Environ 70% de la population suisse souhaiterait disposer davantage de services publics numériques, d'après la dernière étude du cabinet Deloitte. Amende de stationnement, vignette autoroutière, autant d'opérations qu'une partie de la population voudrait pouvoir effectuer en ligne. L'essor du numérique poussé par la crise pandémique et la généralisation du télétravail auraient fortement contribué à ces nouvelles demandes.

La plus grande barrière à la mise en place de tels services restent les craintes autour de la protection des données et du thème de la cybersécurité.

Crédits: Keystone

Quelque 80% des Suisses aimeraient pouvoir régler leur amende de stationnement sur internet, tandis que 82% souhaiteraient pouvoir commander leur vignette autoroutière en ligne, d'après un communiqué publié lundi par Deloitte.

Environ 67% des 1500 personnes interrogées par le cabinet seraient même ouverts à des opérations moins conventionnelles, comme le dépôt d'une plainte à la police. Et 34% d'entre eux seraient favorables au mariage par visioconférence.

Une très grande majorité des sondés (entre 70 et 80%) voudrait que ces nouveaux services soient uniformes sur tout le territoire helvétique, sans pour autant devoir payer plus qu'un service traditionnel.

Pour Rolf Brügger, directeur du segment gouvernemental et des services publics chez Deloitte Suisse, la crise pandémique n'a pas affecté la confiance dans les services numériques. "Au contraire: elle n'a pas changé pour les trois quarts de la population et a même augmenté pour 10% des habitants, surtout parmi les jeunes et dans les grandes villes", a-t-il indiqué.

Si la pandémie de Covid-19 a donc renforcé le recours des habitants au numérique, l'étude souligne que la plus grande barrière à la mise en place de tels services restent les craintes autour de la protection des données et du thème de la cybersécurité.

"En amont du référendum sur l'e-ID, l'identité électronique, il est temps de prendre au sérieux ces préoccupations et de débattre ouvertement des risques et des opportunités", a estimé Reto Savoia, directeur général de Deloitte Suisse.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."