Bilan

Les Suisses ont fondu pour le fromage en 2020

La consommation de fromage par habitant a augmenté de 5,5% en Suisse, atteignant 23,1 kilos en moyenne. Tant les pâtes dures et molles helvétiques qu'étrangères ont été davantage ingurgitées.

Un total de 202'848 tonnes de fromage, suisse et importé, soit 7,3% de plus qu'en 2019.

Crédits: DR

Un total de 202'848 tonnes de fromage, suisse et importé, soit 7,3% de plus qu'en 2019 a été consommé, selon les chiffres publiés par Swissmilk jeudi. La consommation par habitant a ainsi augmenté de 1,2 kilo. Presque toutes les catégories ont gonflé, que ce soit le fromage frais et séré (+8%), ceux à pâte dure (+6%) ou molle (+10%).

"La fermeture temporaire des frontières en raison de la pandémie a entraîné une hausse générale des achats de denrées alimentaires dans le commerce de détail suisse", selon le document. La production de fromage dans le pays a augmenté de 4,4% et la consommation globale de celui-ci de 7,3%.

Les consommateurs ont aussi pu trouver des produits importés, qui étaient jusque-là achetés à l'étranger, dans les rayons de leurs supermarchés. Ils mangent environ un tiers de fromage étranger.

Les chiffres sont calculés par l'Union suisse des paysans (USP Agristat) sur la base des données de TSM Fiduciaire, de la Direction générale des douanes (DGD) et de la fédération des Producteurs Suisses de Lait (PSL).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."