Bilan

Les Suisses ont consommé moins d'électricité l'an dernier

Ce recul intervient quand bien même la croissance économique a affiché une hausse de 2,5% et la population a augmenté de 0,7%. Il s'explique en partie par la diminution de 10,6% des degrés-jours de chauffage. Le chauffage représente près de 10% de la consommation d'électricité.

La production des centrales nucléaires suisses a connu une hausse de 25,2% principalement due à la remise en service de Beznau I et à la plus grande disponibilité de Leibstadt.

Crédits: DR

L'amélioration de l'efficacité énergétique et les températures clémentes ont permis à la Suisse de réduire sa consommation d'électricité de 1,4% l'an dernier. Celle-ci s'est établie à 57,6 milliards de kilowattheures (kWh).

Cette baisse équivaut à la consommation annuelle de quelque 167'200 ménages, a indiqué jeudi l'Office fédéral de l'énergie. Elle s'est accentuée au fil de l'année: -0,1% au 1er trimestre, -1,4% au 2e, -2,0% au et -2,3% au 4e.

Ce recul intervient quand bien même la croissance économique a affiché une hausse de 2,5% et la population a augmenté de 0,7%. Il s'explique en partie par la diminution de 10,6% des degrés-jours de chauffage. Le chauffage représente près de 10% de la consommation d'électricité.

La production nette d'électricité, en hausse, a affiché 63,5 milliards de kWh. L'augmentation a été plus forte lors du premier semestre. Les centrales hydroélectriques ont fourni 55,4% de la production (25% pour celles au fil de l'eau, 30,4% pour celles à accumulation), les centrales nucléaires 36,1%, les centrales thermiques conventionnelles et les installations renouvelables 8,5%.

Les centrales au fil de l'eau ont produit 6% d'électricité de plus qu'en 2017 alors que celles à accumulation ont affiché un baisse de 1%. Pour ces dernières, les deux trimestres d'hiver ont été fatidiques.

Energie nucléaire 

La production des centrales nucléaires suisses a connu une hausse de 25,2% principalement due à la remise en service de Beznau I et à la plus grande disponibilité de Leibstadt. La disponibilité du parc nucléaire a atteint 83,9%, contre 67,1% en 2017.

Avec des importations de 31 milliards de kWh et des exportations de 32,6 milliards de kWh, l'excédent d'exportation s'est élevé à 1,6 milliard de kWh en 2018. L'année précédente, la Suisse avait importé 5,6 milliards de kWh de plus qu'elle n'en avait exporté. Cette situation ne s'est reproduite que lors des trimestres d'hiver l'an dernier.

Selon l'Administration fédérale des douanes, les exportations ont permis de dégager des recettes de 2,067 milliards de francs (6,13 ct./kWh) alors qu'il a fallu dépenser 1,79 milliard (5,52 ct./kWh) pour les importations. La Suisse a donc pu dégager 277 millions. En 2017, le solde était négatif (-217 millions).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."