Bilan

Les rendements diffèrent largement entre les caisses de pension

En 2019, les caisses de pension suisses ont profité de rendements élevés sur leurs placements financiers. Toutefois, de grandes différences existent entre les établissements en la matière, ce qui s'explique par une aversion plus ou moins prononcée au risque.

Grâce à l'évolution positive sur les marchés financiers en 2019, les caisses de pension ont pu constituer des réserves de fluctuation de valeur et renforcer leurs capacités de résistance.

Crédits: DR

En moyenne, les caisses de pension ont profité en 2019 d'un rendement de 10,9% sur leurs investissements, une "année excellente", note Swisscanto dans son étude annuelle. La filiale de la Banque cantonale de Zurich (ZKB) relève néanmoins que de grandes différences existent entre les caisses de pension en ce qui concerne la performance. Ainsi, la caisse la moins performante a obtenu un rendement de 3,0% tandis que la plus performante a réalisé 19,3%.

Cela s'explique par des différences importantes en matière de stratégie de placement, estime Swisscanto. Ainsi, les caisses de pension les plus performantes détiennent dans leur portefeuille une part plus importante d'actions, alors que la part des obligations est plus basse.

Ainsi, les 10% des caisses de pension les moins performantes détenaient 39% d'obligations "non rentables" dans leur portefeuille. Au cours des cinq dernières années, elles n'ont obtenu un rendement que de 2,6%. En tout, cela correspond à des rendements 14% moins élevés que ceux des caisses de pension les plus habiles, calcule Swisscanto.

L'apport du tiers cotisant, soit le résultat des placements financiers, n'a de cesse de gagner du terrain. Il dépasse à la fois les contributions des employeurs et des employés. En 2019, il atteignait 66% de la fortune de la prévoyance.

Grâce à l'évolution positive sur les marchés financiers en 2019, les caisses de pension ont pu constituer des réserves de fluctuation de valeur et renforcer leurs capacités de résistance. Avec un taux de couverture d'environ 114% à fin 2019, la majorité des établissements de prévoyance a atteint son objectif.

Taux de couverture à nouveau au niveau de fin 2018


Certes, les aléas sur les marchés boursiers en mars ont temporairement réduit le taux de couverture d'environ 10%, mais à mi-2020, il avait à nouveau progressé à 110%, au-dessus du niveau de fin 2018. La majorité des caisses de pension disposent ainsi de réserves de fluctuation de valeur suffisantes, assure Swisscanto.

Les auteurs de l'étude soulignent également que l'objectif de prestations des premier et deuxième piliers est passée de 80% à 69% au cours des dernières années. Par exemple, pour un assuré dont le salaire était de 80'000 francs, les rentes annuelles n'atteignent plus que 55'200 francs, contre 64'000 francs auparavant.

Pour enrayer la baisse des rentes, les établissements de prévoyance ont pris des mesures. Environ 55% des caisses de pension a ainsi relevé le niveau des cotisations des employeurs et des employés au cours des trois dernières années tandis qu'un quart a abaissé l'âge minimum pour verser des cotisations dans le deuxième pilier.

L'étude 2020 sur les caisses de pension en Suisse est basée sur les données de 520 institutions de prévoyance gérant 80% de la fortune de prévoyance comptabilisée en Suisse. La fortune des participants s'élève à 772 milliards de francs et 3,8 millions d'assurés sont représentés.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."