Bilan

Les opérations de fusions et acquisitions des PME en forte hausse

Les opérations de fusions et acquisitions des petites et moyennes entreprises (PME) ont fortement augmenté au 1er semestre 2021. Sur la période considérée, le cabinet de conseils Deloitte a recensé pas moins de 117 transactions, soit 62,5% de plus qu'un an auparavant. Les montants ont aussi atteint des niveaux inédits depuis 2013.

Ces transactions s'établissant entre janvier et fin juin 2021 à un niveau jamais atteint depuis la première enquête réalisée en 2013, selon le cabinet Deloitte.

Crédits: DR

Après une année 2020 mouvementée en raison de la pandémie de coronavirus, les PME helvétiques ont redoublé d'activité en matière de fusions et acquisitions, ces transactions s'établissant entre janvier et fin juin 2021 à un niveau jamais atteint depuis la première enquête réalisée en 2013, indique mercredi Deloitte. Les transactions transfrontalières, lesquelles ont représenté 67,5% du total, ont affiché une vive progression, traduisant la confiance retrouvée des entreprises.

Les acquisitions de PME suisses par des sociétés étrangères se sont envolées de 88% au cours des six premiers mois de l'année et celles opérées hors des frontières nationales par des firmes helvétiques ont doublé, note Deloitte. La croissance des transactions domestiques s'est révélée nettement moins soutenue (+23%).

L'Europe a constitué le principal marché des acquisitions réalisées par les PME suisses, le Vieux Continent comptant pour 84% des transactions. Les pays voisins de la Suisse ont représenté la moitié des opérations, les cibles allemandes demeurant les plus convoitées par les firmes helvétiques avec une part de 28%. Les sociétés des secteurs des technologies, médias et télécommunications (TMT) ainsi que de la santé, lesquels ont tiré profit de la crise sanitaires, ont été les plus recherchées.

L'Allemagne a représenté le premier investisseur en Suisse, les principaux acquéreurs de PME helvétiques provenant essentiellement d'Europe (81%), suivis par des entreprises nord-américaines et asiatiques. Le secteur des biens de consommation, au rang des principaux bénéficiaires de la reprise économique, a dépassé les secteurs de l'industrie et des TMT, qui figurent généralement en tête de liste des sociétés les plus convoités.

Les acquisitions sont majoritairement intervenues en Suisse alémanique (81%), le canton de Zurich affichant le plus grand dynamisme en la matière avec 23 transactions, devant Berne (10 opérations), l'Argovie (6), Zoug (6) et le canton de Vaud (5).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."