Bilan

Les industriels suisses restent confiants dans la reprise (PMI)

Le secteur industriel helvétique continue d'être optimiste et table sur une reprise d'ici fin mars, le baromètre établi par Credit Suisse et le cabinet procure.ch poursuivant sa remontée en début d'année. Le domaine des services est quant à lui toujours morose, en raison d'une consommation intérieure en berne.

Les entrées de commandes, les volumes et les prix d'achat, les délais de livraison ainsi que l'emploi ont enregistré une accélération.

Crédits: Keystone

L'indice PMI des directeurs d'achats dans l'industrie a progressé de 2,1 points en janvier, comparé au dernier pointage en décembre, à 59,4 points, se situant ainsi nettement au dessus de la zone de croissance définie à 50 points, selon un communiqué publié lundi. Il dépasse nettement les prévisions des économistes interrogés par AWP qui l'attendaient entre 54,0 et 57,0 points.

"Le rebond dans le secteur industriel ne fait pas qu'accélérer, il se consolide aussi - et cela en dépit de la deuxième vague de coronavirus et des mesures plus strictes pour l'endiguer", ont souligné les auteurs du sondage.

Dans le détail, seule la production a stagné, alors que quasiment tous les autres sous-composants ont poursuivi leur remontée pendant le mois sous revue. Les entrées de commandes, les volumes et les prix d'achat, les délais de livraison ainsi que l'emploi ont enregistré une accélération.

L'investissement pas freiné

La deuxième vague de Covid-19 n'a pas eu d'influence sur les projets d'investissement de 60% des entreprises interrogées dans le cadre de cette enquête mensuelle. Seul un quart des sociétés a actuellement réduit ses dépenses.

A la différence de la première vague en mars-avril 2020, les chaînes de livraisons fonctionnent et les industriels suisses profitent de la demande émanant de Chine. Les entreprises tablent par ailleurs sur une fin des mesures sanitaires d'ici fin mars. Environ 80% des sociétés devraient reprendre une activité normale au plus tard fin septembre.

La situation est différente dans le secteur des services, où l'indice PMI continue de stagner sous la barre des 50 points à 49,1 points. Par rapport à décembre, le baromètre a perdu 0,4 point en janvier.

Ce domaine souffre certes plus que l'industrie, mais le repli est moins marqué comparé à la première vague début 2020. Les auteurs soulignent que le sondage a été mené après l'annonce par le gouvernement de nouvelles mesures sanitaires. Leur effet n'a pas encore été reflété dans les résultats de l'enquête.

Les sous-indices démontrent une activité en recul dans les services, ainsi qu'une poursuite des réductions d'effectifs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."