Bilan

Les exportations horlogères ont fléchi de 11% en janvier 2021

Les exportations horlogères suisses ont vu leur redressement freiné en janvier. Après l'amélioration observée en décembre (-2,5%), les envois de l'industrie horlogère helvétique ont chuté de 11% en l'espace d'un an en termes nominaux à 1,593 milliard de francs. Le repli, qui ne devrait peser que de manière limitée, reflète un effet de base défavorable et un jour ouvrable de moins en 2021.

Les exportations de garde-temps de moins de 3000 francs (prix export) ont subi une importante contraction en janvier.

Crédits: Keystone

Les montres en acier (-14% à 585 millions de francs) ont enregistré une forte baisse et ont pesé sur le niveau total, écrit jeudi la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH). En comparaison, le chiffre d'affaires à l'exportation pour les garde-temps en métaux précieux a diminué deux fois moins fortement, soit de 6,6% à 511,6 millions.

Les principales matières en volume (Acier, Autres matières et Autres métaux) ont accusé une perte de plus de 500'000 pièces, confirmant la tendance générale affichée en 2020. Sur le mois sous revue, les envois ont ainsi dégringolé de 33,2% à quelque 1,04 million de montres.

Les exportations de garde-temps de moins de 3000 francs (prix export) ont subi une importante contraction en janvier. Ceux de plus de 3000 francs ont quant à eux vu leur valeur diminuer de 4,1%.

Ventilés selon les régions, les envois vers la Chine ont poursuivi sur leur lancé du 2e semestre 2020, bondissant en janvier de 58,2%. Ceux à destination des Etats-Unis (-11,0%) se sont repliés au niveau de la moyenne mondiale, souffrant d'un effet de base très défavorable, note la FH.

La situation de Hong Kong -8,5% s'est encore détériorée, malgré une base de comparaison déjà très faible en janvier 2020. Les mesures strictes pour lutter contre la pandémie ont nettement pénalisé les exportations horlogères vers le Japon (-20,9%) et le Royaume-Uni (-20,2%). En revanche, Singapour (-1,6%) s'est rapproché de l'équilibre. Toujours plus affectée que les autres régions, l'Europe a vu son résultat plonger de 26,9% en janvier.

Au mois de décembre, les exportations avaient affiché une nouvelle embellie, la contraction se limitant sur un an à 2,5% à 1,72 milliard de francs. En novembre et octobre, les baisses avaient atteint respectivement 3,2% et 7,1%.

L'an dernier, la pandémie de Covid-19 a durement touché l'horlogerie helvétique, malgré le soutien de la demande en Chine. Le branche a vu ses exportations plonger de 21,8% en rythme annuel à 16,98 milliards de francs, une dégringolade inégalée depuis l'éclatement de la crise financière de 2008.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."