Bilan

Les denrées alimentaires ont soutenu le commerce de détail

Les denrées alimentaires, les boissons et le tabac ont tiré le commerce détail à la hausse au mois d'octobre, tandis que les chiffres d'affaires du secteur non alimentaire ont légèrement fléchi en comparaison annuelle, selon un communiqué de l'Office fédéral de la statistique (OFS) paru lundi.

Les chiffres d'affaires du commerce de détail ont bondi de 3,8% en termes nominaux par rapport au mois précédent.

Crédits: AFP

Dans la période sous revue et de manière globale les chiffres d'affaires corrigées des effets calendaires ont progressé de 2,6% en termes nominaux (+3,1% en termes réels), tandis que corrigés des variations saisonnières, les chiffres d'affaires nominaux se sont appréciés de 3,3% par rapport au mois précédent (3,2% en termes réels).

Une analyse plus poussée montre que, corrigées de l'effet des jours ouvrables et des jours fériés, ce sont essentiellement les denrées alimentaires, les boissons et le tabac (+10,7% en termes nominaux et +9,7% en termes réels) qui ont été les moteurs de la croissance, alors que dans le non alimentaire a subi une contraction minime (-1,1% en nominal et -0,1% en réel).

Suite au premier confinement et aux fermetures d'usines ordonnées au printemps, le commerce de détail s'est redressé de manière nette à partir du mois de mai, mais il a témoigné d'un arrêt brusque en septembre. Raison principale invoquée: l'accalmie dans les stations d'essence.

La pandémie continue de peser

Malgré cette contraction, avec des ventes qui ont baissé de 4,4% par rapport au mois précédent, la forte croissance dans l'alimentaire a largement compensé ce recul, avec un envol de 5,6 % par comparaison avec septembre.

D'un mois sur l'autre le secteur non alimentaire a lui aussi connu une croissance de 1,8%, mais à un rythme beaucoup plus lent. Les secteurs qui se sont particulièrement bien comportés reviennent aux appareils liés aux technologies de l'information et à la communication (+7,9%), aux ventes en ligne (+4,8%), aux produits de l'édition, des articles de sport et des jouets (+2,3%). Les chiffres ont par contre faiblement évolué pour les appareils ménagers, les textiles, le bricolage et les meubles (+0,5%).

Mais attention, par comparaison annuelle, les produits de l'édition, les équipements sportifs et les jouets continuent de naviguer dans le rouge (-3,8%), pire encore dans les "autres biens" (-9,5%).

En revanche, le commerce en ligne (+16,6%) et les équipements des technologies de l'information et de la communication (+12,7%) ainsi que les autres appareils ménagers, les textiles, le bricolage et l'ameublement réconfortent les spécialistes du commerce détail (+9,3%).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."