Bilan

Les courtiers se réunissent sur fond d’inquiétude

Jeudi 23 mai, environ 300 courtiers en assurance se sont réunis au Swisstech Convention Center. Le Forum des Courtiers fêtait ses dix bougies dans un contexte compliqué.

L'âge de la retraire continue à faire débat chez les courtiers en assurance.

Crédits: DR

A la question de savoir si ces conférences avaient rassuré, un spectateur tranche : «Pas du tout». Le traditionnel Forum des Courtiers a eu lieu au Swisstech Convention Center, en terres vaudoises. Organisé par l’Association des Courtiers en Assurance (ACA), le but de l’événement est de réunir et de créer des échanges entre les différents acteurs du monde de l’assurance suisse. Tant les assurances que les courtiers et partenaires de solutions informatique se rencontrent. En tout, ils étaient environ 300.

Inquiétudes autour des rentes

La première conférence intitulée «Quel équilibre pour nos assurances sociales ?» a nourri le débat. Jérôme Cosandey, le directeur romand d’Avenir Suisse, dénonçait le fait que les Suisses refusent d’augmenter l’âge de la retraite. Il affirme que d’autres pays d’Europe dans lesquels l’espérance de vie est moins élevée ont eux franchi le pas et réhaussé l’âge des rentes AVS.

De son côté, Aldo Ferrari a insisté sur le défi démographique à venir. Pour le vice-président d’UNIA, la solution viendra à travers des réformes bien pensées et mises en œuvre. «On ne va pas faire une prime à la naissance pour financer l‘AVS» ironisait-il.

Protéger les données

La seconde conférence portait elle sur la protection des données. Le problème : les assureurs et courtiers en assurance doivent bien souvent se conformer à la RGPD, soit la loi européenne entrée en vigueur en mai 2018.

François Charlet, juriste en protection des données à Vaudoise assurances, nuance. «La RGPD ne vous concerne peut-être pas» lance-t-il en invitant les personnes à se renseigner. Une courtière a bien vu l’avant et après loi sur la protection des données. «Désormais, tous les messages sont cryptés» observe-t-elle. De quoi modifier son quotidien ? «Pour moi cela ne change rien. C’est surtout pour les services informatique que cela a changé les choses» affirme-t-elle.

La question du « comment bien faire ? » se pose quand même. Dominik Gresch, membre de la direction élargie de l’ASA utilise par exemple le traitement approfondi des données médicales. «Il y a des nouvelles obligations pour les entreprises. Le devoir d’informer et d’entendre la personne concernée en cas de décision individuelle automatisée» note-t-il.

La RGPD est largement focalisée sur la transparence de l’utilisation des données. Les cas de reventes de données à des tiers font régulièrement l’objet des gros titres. Et ce notamment après des fuites conséquentes.

Au mois de mars, ce sont notamment des conseillers fédéraux, d’Etat ou encore des employés de la Confédération qui se sont fait voler leurs données. L’enquête de la RTS parlait de 2,2 milliards d’adresse mails dans le monde. Ce qui n’est pas sans inquiéter le monde des courtiers en assurane. Sophie Michaud Gigon, la secrétaire générale de la FRC estime que «les demandes et questions sur la sécurité des données ont augmenté avec les différentes affaires».


Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de société, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Economie

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."