Bilan

Les conseillers d'Etat genevois les plus dépensiers durant la législature 2013-2018

Les membres du Conseil d'Etat genevois ont dû dévoiler leurs notes de frais de la législature 2013-2018. C'est le PLR Pierre Maudet qui a le plus dépensé. Il est suivi par le PDC Luc Barthassat.

Pierre Maudet est le conseiller d'Etat qui a le plus dépensé en notes de frais durant la législature 2013-2018.

Crédits: Keystone

Le Conseil d'Etat genevois dans son ensemble a dévoilé ses notes de frais de la législature 2013-2018 mercredi. Cette volonté de transparence fait suite au rapport de la Cour des comptes concernant les frais de l'exécutif de la Ville de Genève, paru en novembre dernier.

C'est le PLR Pierre Maudet, à la tête de la Sécurité et de l'Economie, qui a le plus dépensé en notes de frais. Ces dernières s'élèvent à 86'354 francs. En deuxième position, le PDC Luc Barthassat, en charge du Département de l’environnement, des transports et de l’agriculture, en a eu pour 84'213 francs. C'est ensuite l’ex-chancelière d’Etat Anja Wyden Guelpa qui complète le podium avec 75'092 francs.

En ce qui concerne le reste des conseillers, le MCG Mauro Poggia a cumulé pour 48'251 de francs de frais, le PDC Serge Dal Busco en est à 43'788, le Vert Antonio Hodgers 36'821 francs, le PLR François Longchamp 30'354 francs et enfin la socialiste Anne Emery-Torracinta 11'650 francs. Cette dernière précise que les magistrats de certains départements sont amenés à davantage voyager que d'autres. Pour elle, les choses fonctionnent bien.

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."