Bilan

Les CFF doivent mieux estimer les coûts

Les CFF ont massivement sous-estimé les coûts du programme de gestion Datacom-NG, estime vendredi le Contrôle fédéral des finances (CDF) dans un audit. Les frais ont presque doublé. Les CFF devraient appliquer un contrôle rigoureux des facteurs de coûts importants.

Le programme Datacom-NG remplacera en 2022 le réseau national de données des CFF.

Crédits: Keystone

Le programme Datacom-NG remplacera en 2022 le réseau national de données des CFF. Celui-ci relie tous les systèmes de production ferroviaire, de communication et les systèmes de poste de travail des collaborateurs.

Alors que le crédit-cadre prévu en 2014 était de 155 millions, le budget doit être porté à 275 millions de francs. Pour un projet de cette taille, un contrôle financier est nécessaire. Il doit montrer de manière transparente les facteurs de coûts. La durée du projet rend également cette transparence nécessaire.

Les CFF auraient pu ainsi identifier les erreurs dans la répartition des coûts et les corriger. Depuis septembre 2019, des mécanismes ont été mis en place, mais trop tard pour le Contrôle des finances. A l'avenir, les CFF devront introduire un mécanisme de controlling. Cette recommandation est mise en oeuvre depuis janvier par l'ex-régie fédérale.

Méthode uniforme


Dans son audit, le Contrôle des finances regrette le manque de méthode uniforme de gestion des projets et des risques. Une telle méthode doit permettre d'anticiper les possibilités de la numérisation. Les CFF ont déjà réagi à cette remarque.

Pour la conduite de ses projets, la division Infrastructure applique actuellement souvent les normes de la Société suisse des ingénieurs et des architectes. Ces méthodes ne conviennent pas pour les projets TIC, dont les caractéristiques et les exigences évoluent vite.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."