Bilan

Les 10 chiffres du tourisme hivernal suisse

Quelles sont les stations les plus fréquentées? D’où proviennent les principaux hôtes étrangers? Quel est le prix moyen du forfait journée? Les réponses de Bilan.

Zermatt reste la station suisse la plus fréquentée.

Crédits: DR

Dans une majorité de stations helvétiques, les domaines skiables sont ouverts. Pour les sociétés de remontées mécaniques, les hôtels et les services (magasins de sport, restaurants, etc.) l’hiver est capital. C’est en effet à cette saison qu’ils réalisent une part décisive de leurs chiffres d’affaires. Basés sur l’hiver 2017/2018, les 10 chiffres du tourisme hivernal qui figurent ci-dessous sont tirés d’une étude du consultant Laurent Vanat et de Suisse Tourisme.

  • 23,4 millions: c’est le nombre de journées-skieurs. Si celui-ci a augmenté de 10,3% lors du dernier hiver, c’est grâce au Magic Pass. Un répit dans un marché en baisse depuis vingt-cinq ans. En 1993/1994, les stations enregistraient environ 35 millions de journées-skieurs.  
  • 1,4 million: avec une telle affluence, les remontées mécaniques de Zermatt sont les plus fréquentées du pays. Elles devancent celles d’Adelboden/La Lenk, de Davos/Klosters, de Verbier et de St-Moritz. En Suisse romande, la station du Val de Bagnes se classe devant Nendaz/Veysonnaz et Crans-Montana.
  • 698,7 millions de francs: les recettes des remontées mécaniques dans le seul domaine des transports ont progressé de 7,2%. Cette hausse est donc inférieure à celle de la fréquentation. «Cet écart s’explique au moins partiellement par le fait que la fréquentation a plus fortement augmenté dans les stations moyennes, qui affichent des niveaux de prix plus faibles», affirme Laurent Vanat.
  • 74%: les trois-quarts du volume d’activité des stations se concentrent en Valais, dans les Grisons et dans l’Oberland Bernois.
  • 61,36 francs: le prix moyen du forfait journée adulte plein tarif (TVA incluse). En 2004/2005, il ne s’élevait qu’à 50,81 francs.
  • 7,7 millions: le nombre de nuitées hôtelières dans les stations de montagne représente 47% du marché suisse. Le Valais, les Grisons et l’Oberland Bernois sont les régions les plus prisées. Selon l’origine des hôtes étrangers présents dans ces trois régions, ce sont les Allemands (776'221) qui arrivent en tête, largement devant les Britanniques (342 705) et les Belges (160'909).
  • 747'889: avec ce volume de nuitées hôtelières, Zermatt est la destination de montagne la plus fréquentée devant Davos, St-Moritz, Interlaken et Arosa.
  • 7300 kilomètres: la longueur des pistes balisées pour le ski alpin.
  • 29: le nombre de stations situées au-dessus de 2800 mètres. «Un record de l’altitude moyenne des stations de sport d’hiver en Europe», relève Suisse Tourisme.
  • 131: le nombre de jours d’ouverture (moyenne) des remontées mécaniques en Valais. Ce canton dépasse les Grisons (115) et l’Oberland bernois (82).

Sources: Bilan de la saison 2017/2918 par Laurent Vanat, Suisse Tourisme

Jean Philippe Buchs
Jean-Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Du même auteur:

Comment l’Institut de Glion se développe en Gruyère
Le nouveau défi de Bernard Lehmann

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Economie

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."