Bilan

Le Valais retrouve des couleurs en 2015

Avec un résultat 2015 bénéficiaire, le Valais peut gommer une grande partie des découverts subis en 2013 et 2014.

Le canton peut gommer une grande partie des découverts subis en 2013 et 2014. Ce bon résultat est essentiellement dû à des revenus imprévisibles.

Crédits: Keystone

Les finances valaisannes ont retrouvé des couleurs avec un résultat 2015 bénéficiaire. Le canton peut gommer une grande partie des découverts subis en 2013 et 2014. Ce bon résultat est essentiellement dû à des revenus imprévisibles.

La distribution d'une part de 53,5 millions de francs de bénéfice de la Banque nationale suisse (BNS) n'avait pas été budgétisée, a reconnu lundi lors de la présentation des comptes 2015 le chef du département cantonal des finances Maurice Tornay.

L'autre bonne surprise est l'augmentation de 47,7 millions de francs des recettes fiscales qui proviennent de nouveaux contribuables fortunés et du marché immobilier pour une grande partie. Mais pour Maurice Tornay, le principal élément de satisfaction est la maîtrise des charges.

Avec un total de 3,21 milliards de francs, les charges ont été inférieures de 1%, ou 24 millions de francs, au budget. La courbe haussière des charges du personnel a pu être inversée. Elles ont passé de 984 à 935 millions de francs entre 2014 et 2015. Tous ces éléments permettent de dégager un excédent comptable de 95,7 millions de francs au lieu du découvert de 7 millions budgétisé.

Le bénéfice de la BNS a aussi une influence positive sur le compte des investissements. Le découvert financier de 7,6 millions de francs prévu au budget s'est transformé en excédent de 97,2 millions de francs. Le canton dégage une marge d'autofinancement de 278,5 millions de francs pour couvrir les 181,3 millions de francs d'investissements réalisés.

Éponger les découverts

Le bonus de l'exercice sera entièrement affecté à éponger les découverts des exercices 2013 et 2014. Du point de vue comptable, l'excédent de 95,7 millions de francs est dédié à amortir le découvert de 137,4 millions de francs cumulé lors des deux précédents exercices. L'excédent financier de 97,2 millions de francs effacera en partie le découvert cumulé de 167 millions.

Le canton reste avec un découvert comptable résiduel de 42 millions et de francs et une ardoise financière de 70 millions. Maurice Tornay a bon espoir que ces pertes soient couvertes à la fin de l'année prochaine déjà. Le Grand Conseil avait octroyé au gouvernement trois exercices pour amortir les découverts.

L'embellie financière ne doit pas être motif à baisser la garde, a estimé M. Tornay. Le gouvernement entend maintenir ses efforts pour maîtriser les charges en appliquant le programme de mesures d'économie récemment présenté au Grand Conseil pour un montant annuel total de 90 millions de francs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."