Bilan

Le Valais lance un abonnement cantonal de ski

Dès cet hiver, les fous de poudreuse pourront s'offrir un abonnement pour tous les domaines skiables valaisans. Le forfait illimité coûte 1850 francs.
Avec cet abonnement, les skieurs pourront skier de manière illimitée dans tout le Valais.
Les amateurs de sports de neige pourront bénéficier dès cet hiver d’un abonnement général donnant accès à tous les domaines skiables du canton. ce sont 2400 kilomètres de pistes de plus de 50 stations qui deviennent accessibles avec une seule carte.

Les Remontées mécaniques du Valais (RMV) ont mis une année pour mettre au point le nouveau sésame, a déclaré mardi lors d’une présentation le président des RMV Arthur Clivaz. Il s’adresse aux skieurs assidus qui rêvent de pouvoir changer souvent de station.

Catégories et réductions

Le prix du forfait illimité a été fixé à 1850 francs, soit un peu plus cher que celui de l’abonnement saisonnier de la station la plus chère. Plusieurs catégories tarifaires ont été définies, selon le domicile et l’âge, qui fournissent des réductions jusqu’à 50%.

Un sésame limité est également commercialisé. Il ouvre les portes de toutes les stations, à l’exception de Zermatt et des 4 Vallées où l’accès est restreint à quatre journées dans la saison, pour un prix inférieur de 20% à son frère illimité.

La mise sur le marché intervient tardivement en raison de difficultés techniques. L’abonnement doit être reconnu à tous les portillons, quel que soit le système utilisé. Mais il est désormais prêt et les RMV n’ont pas voulu en retarder la vente.

Offre complémentaire

Ce nouvel abonnement complète la Valais Ski Card qui existe depuis 10 ans. Ce produit ne s’adresse pas à la même clientèle, a précisé M. Clivaz. Le skieur peu intensif désireux de découvrir plusieurs stations est ciblé.

Cette carte, rechargeable, est débitée du montant du forfait lorsque le détenteur se présente au portillon. Elle permet l’accès à des stations des cantons de Vaud, de Fribourg et de Neuchâtel ainsi qu’à des bains thermaux.

Chiffrer les besoins

Au-delà de l’étoffement de l’offre de produits, les RMV veulent mieux maîtriser leur avenir. Un inventaire de toutes les infrastructures est en cours. L’objectif de la démarche est de pouvoir chiffrer précisément le besoin de renouvellement pour les dix prochaines années.

Avec ces informations, il sera plus facile de discuter avec les partenaires financiers pour trouver de nouveau modèles de financement, estime M. Clivaz. Différents scénarios pourront alors être évalués avec davantage de précision.

Les entreprises membres des RMV représentent ensemble un chiffre d’affaires annuel de 300 millions de francs, soit un sixième des revenus générés par les sports de neige en Valais. Elles ont investi cette année quelque 100 millions de francs pour le renouvellement et la construction d’installations.

Dynamisme à soigner

Pour maintenir le dynamisme du secteur, les RMV, Valais/Wallis promotion, l’Etat, des magasins de sports, des écoles de ski ont décidé de s’associer pour contrer la baisse du nombre de skieurs. «Cette coopération en est à ses balbutiements, mais on veut être prêts pour l’hiver 2014 avec un plan d’action», a dit M. Clivaz.

La forme que prendra cette collaboration n’est pas encore définie, mais les buts fixés sont clairs. Les partenaires veulent premièrement élargir la base des pratiquants de sports de neige et sensibiliser la jeunesse aux enjeux de ces activités.

En second lieu, les partenaires veulent mettre en valeur et pousser le côté compétition, que ce soit en ski alpin, en surf, en freeride, en freestyle. La compétition constitue la véritable vitrine des sports de neige.
Christine Talos

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."