Bilan

Le train sous les Alpes pourrait coûter moins cher que prévu

Les nouveaux tunnels du Gothard et du Ceneri pourraient coûter 185 millions de francs de moins par rapport au budget initialement prévu.

Les travaux n'ont pas non plus pris de retard en 2013: le tunnel de base du Gothard devrait être mis en service en décembre 2016.

Crédits: Keystone

Selon un rapport d'étape publié vendredi, la facture de la nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes devrait s'élever à 18,5mrd CHF, soit 185 mio CHF de moins que prévu.

Les échéances n'ont pas varié en 2013: le tunnel de base du Gothard devrait être mis en service en décembre 2016, celui du Ceneri en décembre 2019. Les courses d'essai ont démarré au Gothard, rappelle l'Office fédéral des transports (OFT).

Le programme Développement de l'infrastructure ferroviaire (ZEB) a également maintenu son cap. La plupart des projets se trouvent en état de planification avancée, voire en cours d'approbation, et certains sont déjà en phase de réalisation. Les aménagements devraient être mis en exploitation d'ici à 2025 pour un coût final de 5,15 mrd CHF.

Des progrès importants ont également été réalisés pour le raccordement de la Suisse orientale et occidentale au réseau ferroviaire européen à grande vitesse, notamment avec la mise en exploitation du RER st-gallois. Par contre, des zones géologiquement difficiles ont retardé le projet de tunnel à Rosshäusern (BE) sur la ligne Berne-Neuchâtel. Le coût total des projets a été revu à la baisse à 990 mio CHF (-30 mio).

L'assainissement phonique du réseau ferroviaire progresse également selon le calendrier. Malgré la croissance du trafic et grâce aux travaux réalisés depuis l'année 2000, plus de 130'000 riverains du rail sont désormais protégés de nuisances sonores excessives. Comme prévu, les trains suisses seront équipés de freins silencieux d'ici à 2015. Une révision votée l'an passé par le Parlement introduira en outre des normes plus strictes dès 2020 pour les wagons marchandises.

Un autre rapport d'étape fait le point sur le système européen de contrôle de la marche des trains (European Train Control System, ETCS). L'ETCS de niveau 2 exploité sur le tronçon Mattstetten-Rothrist et dans les tunnels de base de la liaison transalpine permet de réduire la distance entre les trains tout en augmentant leur vitesse et la sécurité. L'OFT a donc décidé de l'installer progressivement dès 2025 sur tout le territoire.

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."