Bilan

Le tourisme français, premier secteur touché par le Brexit

La chute de la livre pourrait impacter la fréquentation touristique des Britanniques en France dès cet été, a déclaré le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur.

"Le Royaume-Uni c'est 8% des exportations françaises, c'est notre premier excédent commercial, donc c'est un partenaire économique de tout premier plan pour nous", a souligné Matthias Fekl.

Crédits: AFP

Les premières conséquences économiques du Brexit sur la France devraient se faire sentir dans le secteur du tourisme, en raison de la chute de la livre, a indiqué mardi à l'AFP le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Matthias Fekl.

"A très court terme, il y a un canal de transmission qui concerne le tourisme", a-t-il déclaré. "L'évolution du cours de la livre peut impacter la fréquentation touristique des touristes britanniques dès cet été", a-t-il expliqué.

"Ensuite il y aura certainement un impact sur les exportations", a-t-il ajouté.

Mais selon le secrétaire d'Etat, il est encore "tôt" pour avoir un chiffrage des conséquences économiques du Brexit.

"Le Royaume-Uni c'est 8% des exportations françaises, c'est notre premier excédent commercial, donc c'est un partenaire économique de tout premier plan pour nous", a-t-il souligné, assurant que le gouvernement suivait de près la situation.

"Nous veillerons à ce qu'ils le restent quels que soient ensuite les scénarios, les liens économiques qui lieront nos deux pays, et les différentes relations commerciales qui seront négociées", a-t-il encore dit.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."