Bilan

Le top 10 des maillots de foot les mieux valorisés

La bataille fait rage entre sponsors pour apparaître sur les maillots des plus prestigieuses équipes de football européennes. Médiatisation aidant, les chiffres atteignent des records et font gonfler les caisses des grands clubs.
  • 10. Le club londonien de Tottenham Hotspur's a signé un contrat avec Hewlett-Packard au printemps. Le montant a été gardé secret mais il avoisinerait les 15 millions d'euros. Crédits: AFP
  • 9. A Chelsea, la fidélité est de mise: Samsung sponsorise le maillot de l'équipe londonienne depuis 2005 pour 22,5 millions d'euros. Crédits: AFP
  • 8. Le Real Madrid a signé avec la compagnie aérienne Emirates pour 23 millions d'euros. Crédits: AFP
  • 7. L'invité surprise de ce top10: Sunderland a un partenariat avec Invest in Africa (et ses établissements financiers associés comme BidVest) chiffré à 24 millions d'euros. Crédits: AFP
  • 6. Manchester City appartient à des propriétaires emiratis et c'est la compagnie aérienne de ce pays du golfe persique, Etihad, qui verse 24 millions d'euros chaque année pour apparaître sur le maillot du club. Crédits: AFP
  • 5. A Liverpool, c'est la banque londonienne Standard Chartered qui paie annuellement 24 millions d'euros jusqu'en 2014 pour figurer sur le maillot des Reds. Crédits: AFP
  • 4. Autre célèbre maillot rouge anglais, celui de Manchester United est floqué avec les trois lettres AON, une compagnie d'assurance américaine, pour 25 millions d'euros. Crédits: AFP
  • 3. Le Paris Saint-Germain fait son apparition dans le Top10 et monte directement sur la 3e marche du podium avec le nouveau contrat signé avec Emirates et qui va lui assurer 25 millions d'euros par an. Crédits: AFP
  • 2. Pas de changement du sponsor maillot du côté du Bayern Munich, mais Deutsche Telekom a revu à la hausse le montant du contrat, passant de 25 à 30 millions d'euros. Crédits: AFP
  • 1. Sur la plus haute marche du podium, le FC Barcelone touche chaque année 57 millions d'euros pour faire apparaître le nom de Qatar Airways sur le maillot. Crédits: AFP
  • Lors de la signature du contrat, les dirigeants du FC Barcelone et de la compagnie aérienne ont célébré ce contrat qui faisait du club catalan l'équipe dont le maillot est le mieux valorisé au monde. Crédits: AFP
  • Pourtant, jusqu'au milieu des années 2000, le Barça était le dernier club au monde à afficher un maillot vierge de sponsors. Crédits: AFP
  • Coup sur coup, l'UNICEF puis la Qatar Foundation sont apparus, avec toujours un aspect humanitaire. Une transition terminée avec l'arrivée de Qatar Airways. Crédits: AFP
C'est un mythe qui est tombé. L'une des dernières citadelles qui résistaient encore au merchandising du football-business. Pendant 111 ans, le maillot du FC Barcelone, symbole de l'identité catalane (et donc presque l'égal d'un maillot de sélection nationale) était resté vierge de tout sponsor commercial. Et voilà que la Qatar Foundation a payé 165 millions d'euros sur cinq ans en 2010 pour apparaître sur le maillot blaugrana.

Nouveau coup de tonnerre au printemps: Qatar Airways remplace dès l'été la Qatar Foundation. Au passage, le FC Barcelone augmente son revenu: 170 millions d’euros pour les trois prochaines saisons. Un contrat qui fait du maillot du FC Barcelone le plus cher de l’histoire du football pour un sponsor. «Ce nouveau partenariat apportera de nouveaux avantages au club mais aussi à Barcelone et à l'Espagne», déclarait au printemps Sandro Rosell, président du Barça.

Puristes contre trésoriers

Une démarche également expliquée par Javier Faus, un des dirigeants barcelonais, dans cette vidéo (en anglais) parue sur Barça TV.



Si les puristes crient au sacrilège, les trésoriers du club soufflent. Les prix exorbitants des joueurs (le Barça a déboursé 57 millions d'euros pour le Brésilien Neymar cet été) avaient creusé le déficit depuis une quinzaine d'années. La dette du club avait grimpé à 80 millions d'euros en 2005.

Le président d'alors, Joan Laporta, avait réussi à en résorber une large partie. Mais avait aussi ouvert la voie au sponsoring: un vote des socios (actionnaires du club) avait validé le principe du sponsor maillot. Une solution alors permise mais non appliquée par Joan Laporta.

Unicef, Qatar Foundation puis Qatar Airways

C'est seulement trois ans plus tard que le président crée la surprise en annonçant un sponsoring inversé: le maillot blaugrana sera orné du nom de l'Unicef, et l'organisation touchera une donation du club à son sponsor à hauteur de 7 millions d'euros sur cinq ans.

Désormais, après le sponsoring inversé, puis le sponsoring par une fondation, le maillot de Barcelone rentre dans la norme. Et il rentre à la première place des maillots pour leur valorisation sponsor.

Le Bayern Munich devance le PSG

Il devance la liquette du dernier vainqueur de la Ligue des Champions: le Bayern de Munich vend l'emplacement maillot à Deutsche Telekom pour 30 millions d'euros par saison. Un montant revu à la hausse (de 25 à 30 millions) pour la nouvelle saison grâce aux succès sportifs et à l'arrivée au club de l'ancien entraîneur du Barça Pep Guardiola.

Sur la troisième marche du podium, c'est le PSG qui fait son apparition. Le club parisien fait un bond, puisque son maillot jusque-là valorisé à 3,5 millions d'euros par la compagnie Emirates, va passer soudainement à... 25 millions d'euros! Avec le même sponsor.

23 millions pour le Real Madrid

La Direction nationale du contrôle et de la gestion DNCG, le gendarme financier du foot français pourrait d'ailleurs ouvrir une enquête: certains murmurent que cette soudaine valorisation serait une stratégie destinée à contourner les règles du fair-play financier, qui prévoient que, dès 2014, les clubs devront présenter des recettes et dépenses à l'équilibre, sans intervention d'un actionnaire.

Et le soudain rattrapage des montants entre les contrats avec le PSG et ceux avec d'autres clubs renforce ces soupçons. Car Emirates n'apparait pas seulement sur le poitrail des footballeurs parisiens, mais aussi sur celui, au moins aussi prestigieux, des Madrilènes. Or, pour le «meilleur club du monde» (9 Ligues des Champions), Emirates débourse moins (23 millions d'euros) que pour une équipe qui n'a jamais remporté la plus prestigieuse coupe d'Europe...

Mais pas question de faire la fine bouche du côté de la capitale espagnole, où la signature du contrat a été présentée comme une belle réussite, ainsi qu'en atteste cette vidéo (en anglais) parue sur le site du club.



Manchester futur n°1, Sunderland invité surprise

Dans le reste du Top 10, Manchester United prépare l'avenir: le contrat avec AON (24 millions d'euros annuels) laissera bientôt la place à Chevrolet qui permettra au club du Nord de l'Angleterre de passer en tête du classement dès la saison 2014-2015 (560 millions de dollars pour sept ans: soit 61 millions d'euros par an).

L'invité surprise du Top 10 se trouve aussi en Angleterre: Sunderland ne fait pas partie des très gros clubs mondiaux mais touche tout de même 24 millions d'euros chaque année de la société à but non lucratif «Invest in Africa», laquelle souhaite faire de ce club «le plus populaire d'Afrique».
Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."