Bilan

Le taux de chômage en Suisse retombe à 3,7% en février

En février, 161'417 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 2227 de moins qu'en janvier.

La Suisse alémanique enregistre un taux de chômage moins élevé que la Suisse romande et le Tessin.

Crédits: Keystone

Le taux de chômage en Suisse a diminué en février, passant à 3,7% contre 3,8% le mois précédent, indique mardi le Secrétariat d'État à l'économie (Seco) dans son pointage mensuel. A la fin de la période sous revue, 161'417 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 2227 de moins qu'en janvier.

Corrigé des valeurs saisonnières (CVS), le taux de chômage est resté stable à 3,4%, alors qu'en comparaison annuelle il a progressé de 7,7%. Seuls 12% des inscrits étaient au chômage partiel, le reste étant au chômage complet.

Dans la tranche d'âge 15-24 ans, le chômage a reculé de façon légèrement plus marquée, passant à 3,6% ou 20'491 personnes, après 3,8% en janvier. Le nombre de chômeurs de 50 ans et plus est quant à lui resté presque inchangé (39'898), pour un taux de 3,3%.

En chiffres absolus, l'ensemble des demandeurs d'emploi inscrits est demeuré quasiment stable par rapport au mois de janvier, à 222'888, mais sur un an il a enflé de 8,0%.

La Suisse alémanique (3,2%) enregistre un taux de chômage moins élevé que la Suisse romande et le Tessin (5,1%). En février, le taux de chômage a été trois fois plus élevé chez les étrangers (7,4%) que chez les confédérés (2,5%) qui représentent 51,7% des inscrits.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."