Bilan

Le taux de chômage augmente à 3,8% en janvier

Le taux de chômage a augmenté en Suisse au mois de janvier, passant à 3,8% après 3,7% en décembre 2015, selon le Seco. Ce niveau avait été atteint pour la dernière fois en mars 2010.

Par tranche d'âge, les 25-49 ans sont le plus concernés par la perte d'emploi avec un taux à 4,0%, après 3,9% en décembre. Les 50 ans et plus sont le moins touchés avec 3,3% (3,2%), alors que chez les 15-24 ans il atteint 3,8% (3,7%).

Crédits: Keystone

Le taux de chômage a augmenté en Suisse au mois de janvier, passant à 3,8% après 3,7% en décembre 2015, a annoncé mardi le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). Ce niveau avait été atteint pour la dernière fois en mars 2010.

Le taux de chômage est ressorti conforme aux prévisions des économistes interrogés par AWP, qui tablaient sur une fourchette de 3,7% à 3,8% pendant le mois sous revue.

Dans le détail, 163'644 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement, soit 5015 de plus que le mois précédent, a précisé le Seco dans un communiqué. Sur un an, le chômage a progressé de 12'698 personnes (+8,4%). L'ensemble des demandeurs d'emploi inscrits se chiffre à 222'751 personnes, soit 2542 de plus que le mois précédent.

La Suisse romande et le Tessin concentrent les principales difficultés en matière d'emploi, le taux dans ces deux régions passant à 5,3% en janvier, contre 5,1% en décembre 2015. En Suisse alémanique, le pourcentage a atteint 3,2%, après 3,1% le mois précédent.

Les étrangers sont également particulièrement touchés par le chômage, le taux passant à 7,6% en janvier, contre 7,3% le mois précédent, contre 2,6% pour les Suisses (2,5% en décembre).

Par tranche d'âge, les 25-49 ans sont le plus concernés par la perte d'emploi avec un taux à 4,0%, après 3,9% en décembre. Les 50 ans et plus sont le moins touchés avec 3,3% (3,2%), alors que chez les 15-24 ans il atteint 3,8% (3,7%).

Pour les analystes d'IG Bank, la progression enregistrée en janvier confirme la tendance haussière continuelle observée depuis juillet dernier et même depuis l'été 2012.

Le Seco avait indiqué en décembre dernier tabler sur un taux de chômage de 3,6% cette année, après 3,3% en 2015. Les spécialistes de l'institut KOF s'attendent quant à eux à un taux de sans-emploi de 3,8% sur l'exercice actuel.

Les économistes de Bakbasel s'attendent pour leur part à une légère dégradation du marché de l'emploi, avec un taux de chômage passant à 3,7% en 2016 avant de refluer en 2017.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."