Bilan

Le Seco abaisse ses prévisions de croissance pour la Suisse

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco)l table désormais sur un produit intérieur brut (PIB) suisse en hausse de 1,4%, contre +1,5% encore pronostiqués en décembre dernier.

En 2015, la Confédération a enregistré un PIB en progression de seulement 0,9%, en raison du choc induit par l'abandon du taux plancher face à l'euro.

Crédits: Keystone

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) a raboté jeudi ses prévisions de croissance en Suisse pour cette année. Il table désormais sur un produit intérieur brut (PIB) en hausse de 1,4%, contre +1,5% encore pronostiqués en décembre dernier. Pour 2017, les économistes s'attendent à une croissance de 1,8%, après +1,9% initialement anticipé.

"La conjoncture a été particulièrement ralentie par la force du franc qui a eu un impact très hétérogène selon les branches", ont indiqué les spécialistes du Seco dans un communiqué. En 2015, la Confédération a enregistré un PIB en progression de seulement 0,9%, en raison du choc induit par l'abandon du taux plancher face à l'euro.

Ces effets "devraient s'estomper au cours des années 2016 et 2017", mais les signaux ne sont pas encourageants pour l'économie mondiale, qui "s'est quelque peu assombrie durant les derniers trimestres", a poursuivi le Seco.

Au niveau de l'emploi, le taux de chômage est attendu à 3,6% cette année, avant de baisser l'exercice suivant à 3,5%.

L'inflation devrait quant à elle rester négative en 2016, puis passer en territoire positif en 2017. Le Seco table respectivement sur des prix à la consommation de -0,6%, contre -0,1% initialement attendu, et 0,2%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."