Bilan

Le Salon de la haute horlogerie sous le signe de l'innovation

Le Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH) a ouvert ses portes lundi à Genève. Jusqu’'à vendredi, seize maisons présentent aux professionnels leurs nouveautés et pièces les plus prestigieuses.

Jusqu’à vendredi, seize maisons présentent au SIHH leurs nouveautés et pièces les plus prestigieuses.

Crédits: Keystone

Le Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH) a ouvert ses portes lundi à Genève. Jusqu’à vendredi, seize maisons présentent aux professionnels leurs nouveautés et pièces les plus prestigieuses. Cette 24e édition est le théâtre d'’une guerre de l'innovation, dans un contexte économique toujours fragile.

La maison Jaeger-LeCoultre, propriété du groupe Richemont comme la plupart des horlogers présents au salon, inaugure officiellement sa nouvelle Grande Reverso Ultra Thin, reprise de la version de 1931 équipée cette fois d'un boîtier en or rose 18 carats. Mais ce qui fait la grande valeur de cet exemplaire, c’'est la minceur du boîtier, qui ne mesure que 7,3 millimètres.

Piaget (Richemont) fait encore mieux et présente la montre mécanique la plus plate du monde. Celle-ci ne fait que 3,65 millimètres d'épaisseur grâce à une prouesse technique fusionnant boîtier et calibre à remontage manuel. Trois années ont été nécessaires pour sa conception.

Cartier se met sur les rangs avec son modèle de plongée Calibre, doté d'’un verre épais, d’un fond vissé, de joints surdimensionnés et d’'une couronne vissée qui garantissent une résistance à 300 mètres. Pour autant, la montre ne renonce pas au confort puisque son boîtier ne mesure que 11 millimètres d’épaisseur.

A. Lange & Söhne mise sur les métaux précieux. Son nouvel ouvrage s'’insère dans un boîtier en or jaune, or rose ou platine. Le cadran est proposé en argent massif champagne, argenté ou argent massif rhodié. Le garde-temps affiche les phases de lune au moyen d’'un disque en or massif, pour un prix entre 160'000 et 185'000 CHF.

"Le salon est clairement orienté sur les nouveautés", a-t-on déclaré chez A. Lange & Söhne. Les marques rivalisent d'’inventivité pour séduire la presse et les détaillants. "Nous voyons quelque 2000 journalistes en une semaine. Et c'’est pour nous la seule grand-messe pour vendre nos produits", a souligné l'horloger. Ce dernier ne communique aucun chiffre, mais laisse entendre que l'’investissement est considérable.

BOÎTIER EN CARBONE, BRACELET EN CAOUTCHOUC NOIR

Richard Mille présente pour sa part un boîtier en carbone North Thin Ply Technology (NTPT), matériau ultra léger et résistant aux microfissures, encore inédit en horlogerie. Le cadran est en saphir antireflet.

Montblanc innove au niveau des matériaux. Sa ligne TimeWalker est équipée d’'un nouveau modèle de bracelet, composé de caoutchouc noir "vulcarboné", pour davantage de résistance et de souplesse, sur la partie supérieure duquel est cousu le cuir extérieur.

D’'autres pièces s'’illustrent par des noms aussi évocateurs pour les collectionneurs qu’'énigmatiques pour les profanes: l'’ExoTourbillon Rattrapante de Montblanc Villeret, la Montblanc Star Twin Moonphase, qui indique en même temps la phase de lune dans l’'hémisphère nord et dans l'’hémisphère sud, Aquatimer d’IWC, qui permet la plongée en eaux profondes ou la Limelight Blooming Rose de Piaget, qui comprend un mécanisme invisible permettant au bouton de rose initial de prendre la forme d'une fleur à huit pétales garnis de diamants.

Malgré un contexte économique difficile et le recul des ventes sur l'important marché chinois, le secteur horloger s'achemine vers une solide année 2013. Entre janvier et novembre, les exportations horlogères ont ainsi progressé de 1,7% à près de 20 mrd CHF, selon la Fédération de l'industrie horlogère (FH).

En Chine, en raison des mesures de moralisation de la vie publique interdisant aux services gouvernementaux d’'acheter des produits de luxe, les exportations ont chuté de 15% sur onze mois. La crise économique a également laissé des traces en France, où les ventes ont plongé de 11,1%, a précisé la FH dans son dernier rapport.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."