Bilan

Le salaire médian s'est inscrit à 6502 francs en 2016

Le salaire médian s'est inscrit à 6502 francs bruts par mois en 2016. Toutefois, d'importantes disparités existent entre les secteurs d'activités.

Selon les secteurs, le salaire médian s'inscrit toutefois à des valeurs très contrastées. 

Crédits: keystone

Le salaire médian s'est inscrit à 6502 francs bruts par mois en 2016. Toutefois, d'importantes disparités existent entre les secteurs d'activités, note lundi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans son étude sur la structure des salaires.

Selon les secteurs, le salaire médian s'inscrit toutefois à des valeurs très contrastées. Ainsi, les assurances (8762 francs), les activités informatiques et services d'information (8900 francs), les services financiers (9742 francs) ou encore l'industrie pharmaceutique (9835 francs) enregistrent un salaire médian largement supérieur à la moyenne de l'économie suisse.

A l'inverse, l'industrie textile et de l'habillement (5208 francs), le commerce de détail (4798 francs), l'hébergement et la restauration (4337 francs) et les services personnels (4076 francs) enregistrent un salaire médian bien inférieur à la moyenne.

Les 10% des salariés les moins bien rémunérés ont gagné moins de 4313 francs par mois en 2016, alors que les 10% les mieux payés ont gagné plus de 11'406 francs. Entre 2008 et 2016, les écarts entre les plus hauts et les plus bas salaires sont restés quasiment stables.

En 2016, près d'un tiers des salariés a reçu un bonus, qui a atteint une valeur annuelle de 9033 francs en moyenne. Là aussi, d'importantes disparités existent entre les branches et selon le niveau de responsabilité.

La rémunération horaire des personnes à temps partiel, avec un taux d'occupation de moins de 75%, est "systématiquement inférieure" à celle des salariés à temps plein, précise l'étude.

Améliorations sur l'égalité salariale

Les écarts de salaire entre les femmes et les hommes ont atteint 12,0% en 2016, soit une amélioration de 0,5 point de pourcentage par rapport à 2014. Plus la position hiérarchique est élevée, plus les écarts de salaires sont importants. Ainsi, les femmes occupant les postes à haute responsabilité gagnent 8861 francs bruts, alors que la rémunération de leurs collègues masculins se monte à 10'878 francs, soit une différence de 18,5%.

Si l'on considère l'ensemble de l'économie, la rémunération des personnes salariées de nationalité suisse est en moyenne plus élevée que celle versée à la main d'œuvre étrangère, soit respectivement 6808 francs contre 5893 francs.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."