Bilan

Le Royaume-Uni signe pour 30 milliards de livres d'accords avec la Chine

Des accords commerciaux et d'investissements représentant plus de 30 milliards de livres seront signés au cours de la visite d'État du président chinois au Royaume-Uni.

Le gouvernement britannique a depuis entrepris de restaurer les relations avec la Chine, important partenaire économique du pays. Selon l'OCDE, le Royaume-Uni est la "principale destination des investissements chinois depuis dix ans".

Crédits: Reuters

Des accords commerciaux et d'investissements représentant "plus de 30 milliards de livres" et la "création de 3900 emplois" au Royaume-Uni seront signés au cours de la visite d'État du président chinois, qui commence mardi, a annoncé Downing Street.

"Cela va être un moment très important pour les relations sino-britanniques. Le commerce et les investissements entre nos deux nations augmentent et les liens entre nos deux peuples sont forts", a déclaré le Premier ministre David Cameron dans un communiqué publié mardi juste avant le début de la visite de Xi Jinping.

Pour l'instant, peu de détails ont été dévoilés sur ces accords de "plus de 30 milliards de livres" (40,7 milliards d'euros), si ce n'est qu'ils concerneront de nombreux secteurs, des industries créatives au commerce de détail en passant par les services financiers, l'aérien et l'éducation.

Le secteur de l'énergie est également mentionné, sans plus de précisions, alors que l'un des accords majeurs attendus est celui qui viendrait sanctionner l'engagement des partenaires chinois du français EDF dans la construction de la centrale nucléaire de Hinkley Point C, dans le sud-ouest de l'Angleterre.

"La visite va aussi permettre d'ouvrir des voies d'exportation pour les entreprises britanniques cherchant à s'étendre en Chine et à attirer des investissements chinois dans les régions" britanniques, ont indiqué les services du Premier ministre.

Le projet de "Northern Powerhouse" --qui vise à donner plus de pouvoirs, politiques et économiques, aux villes du nord de l'Angleterre-- "va être dopé, la Chine devant annoncer de nouveaux investissements dans la région lors de la visite du Premier ministre et du président chinois à Manchester" vendredi, a encore précisé le communiqué.

Le chancelier de l'Échiquier George Osborne a préparé le terrain lors d'une visite de cinq jours en Chine le mois dernier, au cours de laquelle il a notamment annoncé l'ouverture d'un gigantesque appel d'offres pour des travaux préparatoires d'une ligne ferroviaire à grande vitesse qui relierait Londres au nord de l'Angleterre.

La visite de Xi Jinping intervient dix ans après celle du président Hu Jintao. Les relations diplomatiques entre les deux pays s'étaient nettement refroidies en 2012, lorsque le Premier ministre David Cameron avait reçu le Dalaï Lama à Londres.

Le gouvernement britannique a depuis entrepris de restaurer les relations avec la Chine, important partenaire économique du pays. Selon l'OCDE, le Royaume-Uni est la "principale destination des investissements chinois depuis dix ans".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."