Bilan

Le redressement du marché de l'emploi reste lent en Suisse

L'indicateur de l'emploi du KOF laisse présager une évolution du marché du travail ralentie en Suisse, alors que le franc fort continue de peser sur l'économie.

Le nombre d'entreprises envisageant de supprimer des emplois dans les prochains mois est supérieur à celui des entreprises désireuses d'en créer.

Crédits: Keystone

Le marché de l'emploi suisse met du temps à se redresser, l'indicateur de l'emploi du KOF stagnant en avril par rapport au premier trimestre. La progression est entravée par l'assombrissement des perspectives dans l'industrie de transformation, le commerce de détail et de gros, les assurances et l'hôtellerie, a précisé lundi le centre de recherches conjoncturelles de l'ETH de Zurich (KOF).

L'indicateur se situe à -2,7 points, en baisse de 0,1 point par rapport au premier trimestre, selon les sondages réalisés par le KOF auprès des entreprises au mois d'avril.

La valeur négative résulte du fait que davantage d'entreprises continuent de considérer les effectifs de leur personnel comme excessifs par rapport à celles les jugeant insuffisants. Aussi, le nombre d'entreprises envisageant de supprimer des emplois dans les trois prochains mois est supérieur à celui des entreprises désireuses d'en créer.

L'indicateur laisse donc présager une évolution du marché du travail ralentie en Suisse, alors que le franc fort continue de peser sur l'économie, selon les analyses du KOF.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."