Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Le Printemps arabe aurait coûté 800 milliards de dollars

Les pays touchés depuis 2011 par le Printemps arabe voient leur économie fortement impactée.
La banque britannique HSBC a chiffré le coût des événements à 800 milliards de dollars.
Mais les auteurs de l'étude ont totalement ignoré les dépenses liées à l'étouffement dans l'oeuf des mouvements sociaux dans ces pétromonarchies (ici la Banque centrale du Qatar à Doha), ainsi qu'aux très importantes aides financières apportées aux nouveaux régimes amis et aux révolutionnaires.
1 / 10