Bilan

Le président chinois veut approfondir les relations avec la Suisse

Avant sa visite d'Etat en Suisse, à partir de dimanche, le président chinois Xi Jinping souhaite approfondir les relations qu'il estime exemplaires avec la Suisse.

Le président chinois souhaite que l'accord de libre-échange signé en 2013 entre Berne et Pékin soit complété. 

Crédits: AFP

La Chine entretient des relations exemplaires avec la Suisse, estime le président chinois Xi Jinping. Avant sa visite d'Etat en Suisse, à partir de dimanche, le chef de l'Etat chinois souhaite approfondir encore ces liens.

Ces relations "ont valeur d'exemple pour les relations d'amitié et de coopération entre des pays qui se différencient par leur ordre social, leur état de développement et leur taille", écrit M. Xi dans une tribune d'une page publiée vendredi par la Neue Zürcher Zeitung. Elles se basent sur l'amitié et le respect mutuel, ajoute-t-il.

La Suisse a été le premier pays européen à signer un accord de libre-échange avec la Chine. Grâce au soutien de la Suisse à l'internationalisation du renminbi et à son rôle de co-fondateur de la Banque asiatique d'investissement dans les infrastructures, la coopération sino-suisse a pu se développer dans un esprit innovant et contemporain. Elle pourrait servir de modèle à la coopération sino-européenne.

Etendre la collaboration

Le président chinois souhaite que l'accord de libre-échange signé en 2013 entre Berne et Pékin soit complété. Il pense à une réévaluation de cet accord pour renforcer sa "fonction de modèle".

M. Xi plaide en outre pour le maintien d'un "échange de visite de haut rang". Les formats de dialogue et de consultations existant entre les deux pays doivent être mis à profit pour un soutien et une compréhension mutuels, affirme-t-il.

Des plates-formes communes doivent par ailleurs permettre de renforcer et d'étendre la collaboration en matière d'innovation dans les domaines économiques et de recherche. Les échanges culturels sont aussi un domaine évoqué par le chef de l'Etat chinois.

Diplomatie multilatérale

"Nous devons renforcer la coordination et la coopération dans les affaires internationales dans le cadre des organisations internationales telles que les Nations Unies", a écrit M. Xi. Il veut une plus grande coopération internationale pour régler pacifiquement les différents et assurer la stabilité mondiale.

Pour la première fois, il se rendra au Forum économique mondial à Davos. Il désire pouvoir approfondir les échanges avec les différentes parties et initier un retour à la croissance de l'économie mondiale. La taille du marché chinois va continuer à offrir un espace de développement pour la croissance mondiale. Il sera aussi un lieu important pour les investissements étrangers.

Le président chinois visitera également le siège de l'ONU à Genève et le Comité international olympique (CIO) à Lausanne. "Je veux faire de l'innovation un thème, et avec le début de la nouvelle année, atteindre de meilleures relations entre la Chine et la Suisse, l'Europe, l'Organisation des Nations Unies et le mouvement olympique", écrit-il.

Restrictions massives

Le début de la visite d'Etat de deux jours de Xi Jingping a lieu avec des précautions de sécurité très renforcées, selon les déclarations du directeur de la sécurité bernoise Reto Nause vendredi matin sur la Radio SRF. Dans la ville de Berne, il y aura des restrictions massives. De dimanche matin à lundi après-midi, les accès à la Place fédérale, au Palais fédéral et à quelques ruelles des alentours seront bloqués.

Cela se justifie par l'importance du président chinois, une personnalité exposée. La situation sécuritaire au niveau international a aussi beaucoup changé depuis les dernières visites d'Etat de cette ampleur, notamment celle du président russe Dmitri Medvedev en septembre 2009 à Berne.

Pour la manifestation tibétaine approuvée avant la visite d'Etat, il a fallu trouver une solution pour assurer un bon déroulement du processus.

Les Tibétains en exil pourront manifester à Berne. Ils devront toutefois le faire avant l'arrivée de M. Xi et à quelque 100 mètres du Palais fédéral.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."