Bilan

Le pétrole entraîne le rouble dans sa chute

La chute prononcée des cours du pétrole, qui assure avec le gaz plus de la moitié des revenus de l'Etat russe, entraînait le rouble en forte baisse mardi pour le deuxième jour de suite.

La monnaie russe a déjà perdu en 2014 41% de sa valeur face au dollar et 34% face à l'euro en raison de la crise ukrainienne, à l'origine de sanctions économiques sans précédent contre Moscou, et de la chute des cours de l'or noir, plongeant le pays dans sa pire crise monétaire en quinze ans de pouvoir de Vladimir Poutine.

Crédits: AFP

La chute prononcée des cours du pétrole, qui assure avec le gaz plus de la moitié des revenus de l'Etat russe, entraînait le rouble en forte baisse mardi pour le deuxième jour de suite.

Vers 07H30 GMT, le dollar montait à 64,77 roubles contre 63,17 roubles lundi soir et l'euro à 76,61 roubles contre 74,68 roubles. Le rouble a perdu environ 14% depuis le début de l'année face au dollar.

L'indice boursier moscovite RTS (libellé en dollars) chutait de 3,16%.

"La performance des cours du pétrole reste le principal sujet d'attention", ont relevé les analystes de la banque russe VTB Capital.

La monnaie russe a déjà perdu en 2014 41% de sa valeur face au dollar et 34% face à l'euro en raison de la crise ukrainienne, à l'origine de sanctions économiques sans précédent contre Moscou, et de la chute des cours de l'or noir, plongeant le pays dans sa pire crise monétaire en quinze ans de pouvoir de Vladimir Poutine.

Le phénomène se traduit par une flambée de l'inflation, qui dépasse déjà 11%.

Après s'être littéralement effondrée mi-décembre à cause de la panique qui a poussé les Russes à vendre des roubles massivement, la monnaie s'était stabilisée à la fin de l'année. Mais sa baisse reprend de plus belle depuis le début de l'année.

Fin décembre, le ministre des Finances Anton Silouanov avait prévenu qu'avec un baril de pétrole à 60 dollars, l'économie russe pourrait subir une contraction de 5% de son produit intérieur brut en 2015 (après +0,6% estimé en 2014) et l'Etat enregistrer un déficit budgétaire de 3% après plusieurs années proche de l'équilibre.

Mais mardi, le baril de Brent plongeait sous les 45 dollars à Londres.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."