Bilan

Le patron de Lindt & Sprüngli revendique son salaire

Dans une interview au Blick, le directeur de Lindt & Sprüngli Ernst Tanner rejette les critiques sur son salaire de 2012, évalué à 7,2 millions de francs: «Je vaux chaque centime que je gagne», affirme-t-il.
«Je vaux chaque centime que je gagne». Par cette phrase, le patron de Lindt & Sprüngli Ernst Tanner a coupé court jeudi à la polémique entourant son salaire dans une interview donnée au Blick .

Car la colère gronde Outre-Sarine. Interrogé par le SonntagsBlick, le directeur de Migros Herbert Bolliger s'en était pris dimanche au salaire du roi du chocolat zurichois, évalué à 7,2 millions de francs.

Herbert Bolliger estimait qu'en s'octroyant un tel pécule, le patron de Lindt & Sprüngli confondait son entreprise avec une multinationale à l'image de Nestlé. «Certaines personnes ont complètement perdu le sens des proportions», avait-t-il critiqué.

Un bilan irréprochable

Une pique qui semble laisser l'intéressé de marbre, comme le montre l'interview vidéo du Blick.

Ernst Tanner y rappelle sans broncher que sa firme est l'une des plus performantes de Suisse depuis 20 ans, un bilan que peu d'entreprises peuvent revendiquer. «C'est pourquoi je vaux chaque centime que je gagne», conclut-il. Déjà publié en janvier, le chiffre d'affaires de Lindt & Sprüngli s'est étoffé de 7,3% à 2,67 milliards en 2012.

Cette réaction rappelle une autre polémique déclenchée la semaine dernière par le président du PLR Philipp Müller.

Soupçons

Devant une assemblée de son parti dans le canton de Lucerne, Philipp Müller avait traité de «trou du c...» un PDG suisse à qui il reprochait de gagner 7,2 millions de francs annuel. Ce dernier s'était vanté devant lui de gagner en réalité 8,9 millions, avait-il alors relaté aux membres de son parti.

Si le président du PLR a dit depuis qu'il regrettait son insulte, le nom du PDG en question reste un mystère.

Divers candidats ont été évoqués par les gazettes zurichoises. Parmi eux se trouvent Sergio Ermotti, patron d'UBS - avec un salaire annuel de 8,9 millions de francs en 2012 -, Michael Mack, manager de Syngenta et... Ernst Tanner.

Sandrine Perroud

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

L'initiative Minder isolerait la Suisse, dit une étude
L'économie allemande tourne au ralenti

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."