Bilan

Le nombre de travailleurs frontaliers en Suisse augmente de 3,7%

La région lémanique attire le plus grand nombre de frontaliers mais la progression la plus remarquable a été enregistrée en Suisse centrale.

C'est toujours la France qui se taille la part du lion, avec 166'691 frontaliers fin mars, en hausse de 4,9% sur un an.

Crédits: Keystone

Le nombre de travailleurs frontaliers en Suisse a continué de progresser au premier trimestre. Par rapport à la même période en 2015, ils ont augmenté de 3,7% à 306'245, écrit l'Office férédal de la statistique mardi dans un communiqué. Par rapport au quatrième trimestre 2015, leur nombre a crû de 0,7%.

C'est toujours la France qui se taille la part du lion, avec 166'691 frontaliers fin mars, en hausse de 4,9% sur un an. L'Italie arrive en deuxième position avec 69'930 travailleurs qui passent la frontière tous les jours, en hausse de 0,2%, un chiffre très modeste comparativement. Le nombre de frontaliers a augmenté de 4,3% à 59'796 pour l'Allemagne et de 4,0% à 8044 pour l'Autriche.

La région lémanique attire le plus grand nombre de frontaliers: ils sont 113'572 à s'y rendre quotidiennement, un chiffre en hausse de 6,6%. La progression la plus remarquable a été enregistrée en Suisse centrale, une région pourtant très éloignée de la frontière, avec une hausse de 15,3% à 1739 personnes.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."