Bilan

Le nombre de nuitées est resté stable en novembre en Suisse

L'hôtellerie suisse a enregistré 1,9 millions de nuitées en novembre 2015, ce qui représente un résultat quasiment stable (+0,1%) sur un an.

Le Valais a enregistré la plus grande diminution absolue, suivi des Grisons et de la Suisse orientale. Genève a réalisé en revanche la hausse absolue la plus marquée, suivie du Tessin et de l'Oberland bernois.

Crédits: Keystone

L'hôtellerie suisse a enregistré 1,9 mio de nuitées en novembre 2015, ce qui représente un résultat quasiment stable (+0,1%) sur un an. Les visiteurs étrangers ont généré 998'000 nuitées, soit une progression de 0,7% et les hôtes indigènes affichent un recul de 0,6%, a indiqué vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

En octobre, la demande avait fléchi de 3,5%, ce qui est à mettre principalement au compte des visiteurs européens.

En novembre dernier, les visiteurs européens, à l'exception du Royaume-Uni, se sont également fait plus rares. Le nombre de visiteurs extra-européens a en revanche progressé, parfois fortement.

Au niveau du continent européen (sans la Suisse), le nombre de nuitées a baissé de 28'000 unités ou 4,3%. L'Allemagne affiche le plus grand recul absolu de tous les pays de provenance avec -5,4% ou 11'000 unités, suivie de la Russie (-26,0% ou 7800 nuitées), la France (-8,1% ou 6500 unités) et l'Italie (-3,5% ou 2200 unités). La clientèle du Royaume-Uni affiche en revanche une hausse de 4600 unités (+6,3%).

Hors d'Europe, les visiteurs du continent asiatique ont progressé de 12,6% ou 24'000 unités (+12,6%). Les pays du Golfe présentent pour leur part la plus grande hausse absolue de tous les pays de provenance, avec +25,5% ou 6300 nuitées supplémentaires.

Arrivent ensuite la Chine (sans Hong Kong) avec une croissance de 5100 nuitées (+8,5%) et la Corée du Sud avec 4500 unités en plus (+33,4%). Quant au continent américain, il voit le nombre de ses nuitées croître de 5600 unités (+4,7%), les Etats-Unis totalisant la plus forte augmentation absolue de la région.

Les continents africain et océanique affichent également une augmentation des nuitées.

De janvier à novembre 2015, le nombre de nuitées a baissé de 0,7% sur un an ou 246'000 nuitées. La demande étrangère présente une baisse de 1,5% alors que les nuitées indigènes se sont révélées stables.

Au niveau des régions touristiques, neuf sur 14 enregistrent des reculs de nuitées en novembre 2015. Le Valais a enregistré la plus grande diminution absolue, suivi des Grisons et de la Suisse orientale. Genève a réalisé en revanche la hausse absolue la plus marquée, suivie du Tessin et de l'Oberland bernois.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."